Obrázky na stránke
PDF
ePub

PARVARD COLLEGA

MAR 17 1922
LIBRARY

Mrs. Frederic A. Kould

Santa Barbara, Cal.

Toutes mes Éditions sont revêtues de ma signature.

August:Delalaina

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

SATIRA VI.

Mulieres.

CREDO Pudicitiam, Saturno rege, moratam
In terris, visamque diu, quum frigida parvas
Præberet spelunca domos, ignemque Laremque,
Et
pecus

et dominos cominuni clauderet umbra;
Sylvestrem montana torum quum sterneret uxor
Frondibus et culmo, vicinarumque ferarum
Pellibus : haud similis tibi, Cynthia, nec tibi cujus
Turbavit nitidos exstinctus passer ocellos;
Sed potanda ferens infantibus ubera magnis,
Et

sæpe horridior glandem ructante marito. Quippe aliter lunc orbe novo coloque recenti Vivebant homines, qui, rupto robore nati, Compositive luto, nullos habuere parentes. Multa Pudicitiæ veteris vestigia sorsan, Aut aliqua exstiterint et sub Jove, sed Jove nondum Barbato, nondum Græcis jurare paratis Per caput alterius ; quum furem nemo timeret Caulibus et pomis, et aperlo viveret horto.

Les Femmes (1). Je veux croire que, sous le règne de Saturne, la Pudeur habita sur la terre (2); qu'on y jouit long-temps de sa présence lorsque de froides cavernes renfermoient, sous un abri commun, le foyer, les dieux Lares, les troupeaux et les pasteurs ; lorsque des épouses errantes sur les montagnes ne composoient leurs lits que de feuillages, de joncs entrelacés, et de peaux des animaux d'alentour. Bien différentes de vous, Cynthie, et de celle (3) dont les beaux yeux versèrent tant de larmes sur la mort d'un moineau, elles abreuvoient de leurs mamelles

gonflées de lait des enfants déjà robustes : souvent elles étoient d'un aspect plus sauvage que leurs époux gorgés de glands ; car les premiers humains, més sans pères, sortis des chênes éclatés, ou pétris de limon, vivoient bien autrement que nous dans cette enfance du monde éclairé d'un soleil aussi jeune que lui. Peut-être distinguoit-on encore quelques traces de l'antique Pudeur sous Jupiter, mais sous le Jupiter dont la barbe n'avoit pas encore ombragé le menton; mais avant que le Grec osât se parjurer (4), lorsqu'on ne craignoit le voleur ni pour ses légumes ni pour ses fruits, et qu'il étoit inutile d'enclore son jardin. Bientôt après, Astrée, suivie de la

Paulation deinde ad superos Astræa recessit
Hac comite, atque duæ pariter fugere sorores.

ANTIQUUM et vetus est alienum , Postume, lectum
Concutere, atque sacri genium contemnere fulcri.
Omne aliud crimen mox ferrea protulit ætas :
Viderunt primos argentea secula moechos.
Conyentum tamen et pactum, et sponsalia nostra
Tempestate paras, jamquc a lonsore magistro
Pecteris, et digito pignus fortasse dedisti.
Certe sanus eras, Uxorem, Postume, ducis!
Dic, qua Tisiphone, quibus exagitare colubris ?
Ferre potes dominam, salvis tot restibus, ullam?
Quum pateant alta caligantesque fenestræ ?
Quum tibi vicinum se præbeat Æmilius pons?
Aut și de multis nullus placet exitus, illud
Nonne putas melius, quod tecum pusio dorivit ?
Pusio, qui noctu non litigat : exigit a te
Nulla jacens illic munuscula, nec queritur quod
Et lateri

parcas, nec, quantum jussit, anheles.
Sed placet Ursidio lex Julia : tollere dulcem
Cogitat heredem, cariturus turture magno,
Mullorumque jubis, et captatore macello.
Quid fieri non posse putes, si jungitur ulla
Ursidio? si moechorum notissimus olim
Stulta maritali jam porrigit ora capistro,

« PredošláPokračovať »