Obrázky na stránke
PDF
ePub

Il est horrible de tomber entre les mains du Dieu vivant (1)

Nous avons montré que la Religion, s'il en existe une véritable, est d'une importance infinie pour l'homme, pour la société, pour Dieu même; et parlà nous avons détruit un des fondemens de l'indifférence dogmatique. Pour achever de renverser la base sur laquelle elle repose , nous prouverons qu'il existe en effet une vraie Religion, qu'il n'en existe qu’une, qu'elle est pour tous les hommes l'unique moyen de salut, et qu'aussi tous les hommes peuvent aisément la discerner des Religions fausses. Mais,

, auparavant, il convient de rechercher comment, dans notre condition présente, nous parvenons à une connoissance certaine de la vérité. Tâ-. chons cependant d'exciter en nous l'amour de cette vérité sainte; car l'amour seul donne du prix à la vérité. Quand , à force de travail, on réussiroit à la découvrir, elle ne seroit encore, si on ne l'aime, qu'une stérile opinion philosophique. Or, non plus que Pascal, « nous n'estimons pas que toute la phi

losophie vaille une heure de peine (2).

(1) Horrendum est incidere in manus Dei viventis. Ep. ad Hæbr., x, 31.

(2) Pensées de Pascal, t. II, p. 233, édit. de 1803.

FIN DU TOME PREMIER.

Österreichische Nationalbibliothek

+Z171452603

« PredošláPokračovať »