Tusculanes de Cicéron, Zväzok 1

Predný obal
chez J. Gaude, 1812 - 634 strán (strany)
0 Recenzie
Recenzie nie sú overované, ale Google kontroluje prítomnosť falošného obsahu a po jeho identifikácii ho odstraňuje
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 58 - Cogitare enim et providere et discere et »o docere et invenire aliquid et tam multa alia mеminisse, amare odisse, cupere timere, angi laetari, haec et similia eorum in horum quattuor generum inesse nullo putat; quintum genus adhibet vacans nomine et sic ipsum...
Strana 209 - Puisque l'ignominie est donc, et de votre avis, quelque chose de pis que la douleur, il s'ensuit que la douleur n'est à compter ! pour rien. Car tant que vous regarderez comme honteux pour un homme de gémir, de crier, de se lamenter, de se laisser accabler par la douleur, il ne faudra que vous respecter vous-même, que consulter l'honneur, la bienséance, et sûrement à l'aide de vos réflexions, la vertu sera victorieuse de la douleur. Ou la vertu n'est rien de réel, ou la douleur ne mérite...
Strana 214 - Spartiatarum , quorum procedit ad modum acies ac tibiam nee adhibetur ulla sine anapaestis pedibus hortatio — , nostri exercitus primum unde nomen habeant vides; deinde qui labor, quantus agminis: ferre plus dimidiati niensis cibaria, ferre si quid ad usum velint, ferre vallum; nam scutum, gladium, galeam in onere nostri milites, lion plus numerant quam umeros, lacertos, manus; arma enim membra militis esse dicunt; quae quidem ita geruntur apte, ut, si usus fuerit, abiectis oneribus, expeditis...
Strana 181 - Romains prennent du goût pour la philosophie , nous n'aurons plus besoin des bibliothèques grecques , où l'on est accablé d'une infinité de volumes , parce que cette nation a produit une infinité d'auteurs qui , pour la plupart, se copient les uns les autres : et il en arrivera de même à nos écrivains , si nous en avons teaucoup qui se tournent de ce côté-!à.
Strana viii - ... construits. Unité dans le dessein, justesse dans la division, variété dans les matières, voilà, si je ne me trompe, tout ce qui peut contribuer à la perfection d'un ouvrage , quant au fond ; et j'ai peine à croire qu'il y ait dans les écrits, ou anciens ou modernes, quelque autre plan mieux imaginé , plus régulier que celui des Tusculanes. Quel a été le but de Cicerón?
Strana 171 - ... à quelque puissance qui veille sur le genre humain. Elle ne s'est pas donné le soin de nous produire, et de nous conserver la vie, pour nous précipiter, après nous avoir fait éprouver...
Strana 69 - ... divine. Et ce n'est point une croyance qui ait été concertée; les hommes ne se sont point donné le mot pour l'établir; leurs lois n'y ont point de part. Or, dans quelque matière que ce soit, le consentement de toutes les nations doit se prendre pour loi de la nature.
Strana 34 - In summo apud illos honore geometria fuit, itaque nihil mathematicis illustrius : at nos metiendi ratiocinandique utilitate huius artis terminavimus modum. III. At contra oratorem celeriter complexi sumus, nee cum primo eruditum, aptum tamen ad dicendum, post autem eruditum. Nam Galbam, Africanum, Laelium doctos fuisse traditum est, studiosum autem eum, qui iis...
Strana 55 - Je vais débrouiller la philosophie de mon mieux. Mais, en m'écoutant, ne croyez pas entendre Apollon sur son trépied, et ne prenez pas ce que je vous dirai pour des dogmes indubitables. Je ne suis qu'un homme ordinaire (homuneulus, unus î; multis], je cherche à découvrir la vraisemblance ; mes lumières ne sauraient aller plus loin.
Strana 111 - Dieux, que toutes les campagnes, toutes les mers ' "obéissent à ses besoins: Pouvons-nous à la vue de ce spectacle, douter qu'il y ait un être, "ou qui ait formé le monde, supposé que, suivant l'opinion de Platon, il ait été formé ; ou qui le conduise et le gouverne, supposé que, suivant le sentiment d'Aristote, il soit de toute éternité ? x, x_ . 'franc. 2vouloir. "connoîlre. 4venir. *en désobéissant, wlien we dUobey. 6«

Bibliografické informácie