Mélanges de littérature et de politique, Zväzok 1

Predný obal
Pichon et Didier, 1829 - 483 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nenaąli ľiadne recenzie.

Iné vydania - Zobrazi» vąetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáľe

Strana 266 - Tout l'univers s'adresse à l'homme dans un langage ineffable qui se fait entendre dans l'intérieur de son âme, dans une partie de son être, inconnue à lui-même, et qui tient à la fois des sens et de la pensée.
Strana vi - J'ai défendu quarante ans le même principe, liberté en tout, en religion, en philosophie, en littérature, en industrie, en politique : et par liberté, j'entends le triomphe de ^ l'individualité, tant sur l'autorité qui voudrait gouverner vpar le despotisme, que sur les masses qui réclament le droit d'asservir la minorité à la majorité.
Strana 349 - Ce régime abominable n'a point, comme on l'a dit, «préparé le peuple à la liberté, il l'a préparé à subir un «joug quelconque; il a courbé les têtes, mais en dégra« dant les esprits , en flétrissant les cœurs ; il a servi pen«dant sa durée les amis de l'anarchie , et son souvenir sert «maintenant les amis de l'esclavage et de l'avilissement de
Strana 65 - Ce n'est qu'à l'époque de ce qu'on a nommé leur défaite, que les femmes commencent à avoir un but précis, celui de conserver l'amant pour lequel elles ont fait ce qui doit leur sembler un grand sacrifice. Les hommes, au contraire, à cette même époque , cessent d'avoir un but : ce qui en était un pour eux leur devient un lien.
Strana 193 - La révolution de France est une des grandes époques de l'ordre social. Ceux qui la considèrent comme un événement accidentel n'ont porté leurs regards ni dans le passé , ni dans l'avenir. Ils ont pris les acteurs pour la pièce ; et , afin de satisfaire leurs passions , ils ont attribué aux hommes du moment ce que les siècles avaient préparé.
Strana 201 - Saint-Barthélemi ; les conspirations contre Henri IV, et son assassinat, œuvre effroyable des ligueurs ; les échafauds arbitraires élevés par le cardinal de Richelieu ; les dragonnades, la révocation de l'édit de...
Strana 183 - Il eSt enivré de l'amour qu'il inspire, il est ébloui de la gloire qu'il contemple, il eSt orgueilleux des succès dont il eSt témoin; mais il jette, malgré lui, quelquefois un regard de regret vers le pays qui lui promettait des jouissances et plus dignes et plus calmes. Il trouve dans l'air qu'il respire je ne sais quoi de léger qui ne remplit pas sa mâle poitrine. Cette poésie, ces beaux-arts, ces tableaux, cette musique, lui semblent les parures de la vie; mais la vie elle-même, la vie...
Strana 178 - Un ouvrage d'imagination ne doit pas avoir un but moral, mais un résultat moral. Il doit ressembler, à cet égard, à la vie humaine qui n'a pas un but, mais qui toujours a un résultat dans lequel la morale trouve nécessairement sa place. Or, si je voulais m'étendre encore sur ce point, relativement à Corinne, je montrerais sans peine que son résultat moral n'est méconnaissable que pour ceux qui se plaisent à le méconnaître. Aucun ouvrage ne présente avec plus d'évidence cette importante...
Strana 188 - ... s'ils n'espéraient pas que vous le saurez un jour, ces hommes qui veulent cacher leur incapacité par leur scélératesse , se flattant que l'on ne découvrira jamais qu'un esprit si fort contre la morale universelle est si faible dans ses conceptions politiques , ces caractères si...
Strana 266 - Le sort annoncé par les astres, les pressentiments, les songes, les présages , ces ombres de l'avenir qui planent autour de nous, souvent non moins funèbres que les ombres du passé, sont de tous les pays , de tous les temps, de toutes les croyances.

Bibliografické informácie