Les Évangiles apocryphes, tr. et annotés d'après l'éd. de J.C. Thilo par G. Brunet. Suivis d'une notice sur les principaux livres apocryphes de l'Ancien Testament

Predný obal
Pierre Gustave Brunet
Franck, 1848 - 726 strán (strany)

Vyhµadávanie v obsahu knihy

Čo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nenaąli ľiadne recenzie.

Iné vydania - Zobrazi» vąetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáľe

Strana 228 - ... 12 Et elle vit deux Anges vêtus de blanc, assis l'un à la tête et l'autre aux pieds, au lieu où le corps de Jésus avait été couché. 13 Et ils lui dirent: Femme, pourquoi pleures-tu?
Strana 249 - Seigneur de nos pères , le Dieu d'Abraham, et le Dieu d'Isaac , et le Dieu de Jacob , nous avons entendu Jésus parler avec ses disciples , et nous l'avons vu monter au Ciel ; nous disons la vérité.
Strana 163 - Et l'Esprit du Seigneur se reposera sur lui , l'Esprit de sagesse et d'intelligence, l'Esprit de conseil et de force, l'Esprit de science et de piété ; et l'Esprit de la crainte du Seigneur le remplira. Il ne jugera point sur le rapport des yeux, et il ne condamnera...
Strana 268 - En vérité , je te le dis , tu seras aujourd'hui avec moi dans le Paradis. » Et il me donna ce signe de la croix, disant : « Entre dans le Paradis en portant cela , et si l'Ange gardien du Paradis ne veut pas te laisser entrer , montre-lui le signe de la croix et dis-lui : « C'est Jésus-Christ , le Fils de Dieu , qui est maintenant crucifié , qui m'a envoyé. » Lorsque j'eus fait cela, je dis touics ces choses à l'Ange gardien du Paradis.
Strana 50 - La souffrance le tourmentait aussi forte qu'un vent violent et qu'un »feu ardent qui dévore de nombreux aliments. Quant à la mort, la crainte ne lui avait pas » permis d'entrer pour se placer sur le corps de mon père Joseph et pour opérer la fatale » séparation , parce qu'en dirigeant ses regards dans l'intérieur de la maison, elle m'avait » aperçu, assis auprès de sa tête et incliné sur ses tempes. Dès que je vis qu'elle hésitait » à entrer, par suite de la frayeur que je lui inspirais,...
Strana 257 - Ange pour qu'il te donnât de l'huile de l'arbre de] miséricorde (26), et que tu oignis mon corps lorsque j'étais malade. » Alors Seth s'approchant des saints patriarches et des prophètes dit : « Moi, Seth, comme j'étais en oraison devant le Seigneur aux portes du Paradis, voilà que l'Ange du Seigneur, Michel (27), m'apparut, disant : J'ai été envoyé vers toi par le Seigneur, je suis établi sur le corps humain.
Strana 288 - J'ai appris les guérisons que vous faites sans le secours des herbes ni des remèdes, que vous rendez la vue aux aveugles, que vous faites marcher les boiteux, que vous guérissez la lèpre, que vous chassez les démons et les esprits immondes, que vous délivrez des maladies les plus invétérées et que vous ressuscitez les morts. Ayant appris toutes ces choses, je me suis persuadé...
Strana 201 - Où est celui qui est né le roi des Juifs ? Nous avons vu son étoile dans l'Orient, et nous sommes venus pour l'adorer ». Et Hérode, entendant cela, fut troublé, et il envoya des émissaires auprès des mages.
Strana 305 - Mathieu, l'apôtre de Dieu,, parla en ces termes : Je ne suis point un Dieu, mais je suis le serviteur de Jésus-Christ, mon Seigneur, le Fils du Dieu tout-puissant qui m'a envoyé vers vous, afin qu'abandonnant l'erreur de vos idoles, vous vous convertissiez au Dieu véritable. Si vous me regardez comme un Dieu, moi qui ne suis qu'un homme, combien ne devez-vous pas avoir plus de foi en ce Dieu dont j'avoue que je suis le serviteur, et au nom duquel j'ai rendu la vie au fils de votre roi.
Strana 242 - C'est donc lui qui est ici présent que cherchait Hérode ? » Ils répondirent : « C'est lui. » Et Pilate, prenant de l'eau, lava ses mains devant le peuple en disant : « Je suis innocent du sang de cet homme juste ; songez à ce que vous faites. » Et les Juifs répondirent : « Que son sang soit sur nous et sur nos enfants ! » Alors Pilate ordonna d'amener Jésus devant le tribunal sur lequel il siégeait , et il poursuivit en ces termes, en rendant sentence contre Jésus : « Ta race t'a...

Bibliografické informácie