Ephèmerides historiques de la Rochelle

Predný obal
A. Sires, 1861 - 595 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 335 - Perse, et il y avoit comme une espèce d'autel où estoit le portrait de la Reyne, avec plusieurs flambeaux allumez. Après, il luy donna la liberté, à condition d'aller dire à M. le Cardinal qu'il se retirerait et livrerait la Rochelle, en un mot, qu'il offrait la carte blanche, pourveû qu'on luy promist de le recevoir ambassadeur en France.
Strana 21 - Je ne puis guère écrire. Certes, mon cœur, j'ai vu les cieux ouverts ; mais je n'ai été assez homme de bien pour y entrer. Dieu se veut servir de moi encore. En deux fois vingtquatre heures, je fus réduit à être tourné avec les linceuls. Je vous eusse fait pitié. Si ma crise eût demeuré deux heures à venir, les vers auraient fait grand'chère de moi.
Strana 187 - Rochelle, en aiiant receu pour paiement ung coup d'espée au travers du corps), sans flatterie et dissimulation , a traicté ce notable subject; mais enuieus et espineus, pour la saison du siecle.
Strana 37 - Catherine, l'aînée des deux filles, est connue par sa flère réponse à Henri IV : « Je suis trop pauvr"e pour être votre femme et de trop bonne maison pour être votre maîtresse.
Strana 271 - Paris, où elle sera menée dans un tombereau, nu-pieds, la corde au col, tenant en ses mains une torche ardente du poids de deux livres; et là, étant à...
Strana 509 - ... que, dans les délibérations, les voix soient comptées par têtes et non par ordre; 3° que les députés du tiers-état ne puissent être pris ni parmi les nobles, ni parmi les anoblis; 4° que la ville et gouvernement de La Rochelle aient des députés ainsi qu'aux xiv", xv...
Strana 261 - Bonjour, mon cœur, venez demain de bonne heure, car il me semble déjà qu'il ya un an que je ne vous ai vue. Je baise un million de fois les belles mains de mon ange et la bouche I. La Cour, toujours errante, était alors a Mantes. de ma chère maîtresse. Ce 23 juillet.
Strana 133 - Vous m'élevez à la première magistrature, aurait-il dit, en tirant un poignard de sa ceinture, j'accepte cet honneur ; mais à condition que, de la pointe de ce glaive, je percerai le cœur de quiconque osera faire entendre des paroles de paix et parler de soumission. Si je m'abaisse à cette lâcheté, que mon sang expie mon crime ; je consens que tout citoyen devienne mon meurtrier : l'amour de la patrie légitimera cet attentat. Cependant ce poignard restera sur la table du conseil, objet de...
Strana 335 - Il lui fit mille civilités, et lui ayant découvert son amour, il le mena dans la plus belle chambre de son vaisseau. Cette chambre était fort dorée ; le plancher était couvert de tapis de Perse, et il y avait comme une espèce d'autel où était le portrait de la Reine, avec plusieurs flambeaux allumés.
Strana 459 - ... où les deux digues, commençaient, et deux autres encore aux deux têtes d'icelles et on munit ces quatre forts de quantité de canons, et afin qu'aucun vaisseau de secours n'osât entreprendre d'y passer, on fit un autre fort au milieu de ladite ouverture, un peu avancé dans la mer, nommé le fort d'Argencourt.

Bibliografické informácie