Obrázky na stránke
PDF
ePub
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

& Témoins, ni même de les corrom.

1716, pre par présens ou par promesses, sous peine de la vie, tant pour les principaux auteurs que pour leurs complices,, & mettant lesdits Plaignans, Dénonciateurs & Temoins fous la protection du Roi & de la Chambre. Cette Déclaration fut suivie d'un ordre à cсux qui s'étoient abientez de serendre dans les Pri'ons, faute de quoi, on procederoit contre eux à toute rigueur. Le onze Norcmbre, à dix: heures du matin, on arrêta un Traitant dans son carosłe, & on le conduisit à la Chambre de Justice, où il fut interrogé, & ensuite envoie à la Conciergerie. La même Chama. bre fit faisir à Lion plusieurs Intéressez dans les Vivres d'Italie. : TANT d'exécutions Teveres faisoient croire que tôt ou fard on s'en prendroit à Monsieur Delmarêts, le dernier qui cût eu la min stration des Fin inces, sous le Regne précédent. Néanmoins'il ne fut pas du nombre des m traitez, gr:ces au Métoire qu'il préfenra au Duc Régant, pour: pré enir les demandes que la Cham-; bie de Jullire auroit pû (ni fire ('ete teiecc eft dressee a e; tint de nette,

GQ

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

1716.

té & de justesse , qu'elle meriteroit d'être insérée dans ces Memoires, quand même elle seroit moins importante qu'elle n'est , par la peinture qu'on y voit de l'arrierement des Finances depuis plusieurs années.

MONSEIGNEUR,

Memoire de Mon

Je supplie très-humblement Yafieur De tre Altesse Roiale, de donner qucl

ques momens de son attention au MćAration des moire que j'ai l'honneur de lui présen

marêts sur l'admini.

Finances. ter.

Le feu Roi m'ayant fait celui de me choisir le vingt Février 1708. pour remplir la place de Controleur Général des Finances, j'ai solltenu, avec un travail continuel & pénible, le poids de cet Emploi jusqu'au premier Septembre 1715.

Votre Alcésre Royale fait parfaitement, que le Controlleur Général des Finances n'est ni ordonnateur ni comptable depuis le Réglement du cinq Septembre 1661. par lequel le feu Roi supprima la Commission de SurIntendant' dos Finances pour toûjours: le feu Roi en a fait toutes les fonctions lui mêine: il ne s'est fait aucun

[ocr errors][ocr errors]

paiement qu'en vertu des Ordonnan- 1716.
ces & des Etats qu'il a fignez; & le
Controlleur Général des Finances a
été fimplement l'exécuteur des ordres
de Sa Majesté.

Ainsi, n'aiant fait aucune Ger-
tion qu'en vertu des Ordres du Roi,
je ne suis point obligé d'en rendre
compte. Mais un motif d'honneur,
& le respect que je dois à V. AR.
me present également de donner des
éclaircissemens fur j'état où étoient
les Finances au vingt Fevrier 1708. Tur
ce qui a été fait pendant sept anis & de-
ini julqu'à la mort du Roi pour soû.
tenir les dépenses de la Guerre & tout
l'Etat, & sur la situation où étoient
les Finances au premier Septembre
1715.

Le premier objet auquel je donnai toute mon attention, fut de reconnoître les Dettés de l'Etat, & les Papiers qui étoient décréditez, & qui avoient fait resserrer l'argent à un tel excès, que le paiement des Troupes avoit manqué dans presque tous les Départemens. On ne pouvoit fans imprudence, faire publiquement ceta te reconnoiffance. Il faloit au contrai1c cacher le mal, pour ne pas man

quer

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

G7

i

1716.

quer totalement. Mais les Papiers qui étoient dûs au Public, ont été si connus, que la simple explication en fait voir la verité.

Il étoit dû au Publicau vingt Fevrier 1708. pour les nouveaux Billets de Monnoie réformez en livres. 1707.

72000000. Billets de Monnoie convertis en Billets des Fermiers Généraux des Fermes unies & des Receveurs des Finances, paiables en cinq ans. 54435825 : Anciens Billets

Billets de . Monnoie non réformez, gardez par ordre dans les Caisses des Trésoriers dont il faloit faire le fond.

9570248. » Billets des Sous- Fermiers des Aides par forme de prêt.

7200000. Promeffes de la Caiffe des Gabelles,

7. 60453760.. Billets d'Emprunts des Trésoriers de l'Extraordinaire des Guerres, & des Adjoints, qui leur avoient

éré

& 1707

été donnez pour soutenir
les dépenses de leurs exer-

1.716, cices, des années 1705.

61705827
Intérêts de ces différen-
tes parties.

27991.605...

303357325
IL étoit dû aux Tre.
foriers de toute nature,
Ordonnances & Etats non.
aquittez.

102366833
Il avoit été consom-
mé par avance sur les Re-
venus de 1708. pour les
depenses de 1706. &
1707;

548338339
Plus sur les Années.
1709, 1710, 1711 &
1712.

14286670
EMPRUNT fait à Ge.
nes.

: 2.000.000,
Il étoit dû au Sieur:
Bernard pour avances fai.
tes pour les Troupes,
pour lesquelles il lui a-
voit été donné des Billets
des. Tresoriers de l'Extra-
ordinaire des Guerres,
qu'il a falu remplacer, 11000000.

AUX

[ocr errors][merged small]
« PredošláPokračovať »