Lucrèce, Virgile, Valérius Flaccus: æuvres complètes avec la traduction en français

Predný obal
Dubochet, Le Chevalier et comp., 1850 - 610 strán (strany)
0 Recenzie
Recenzie nie sú overované, ale Google kontroluje prítomnosť falošného obsahu a po jeho identifikácii ho odstraňuje
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 149 - C'est au repos d'esprit que nous aspirons tous; Mais ce repos heureux se doit chercher en nous. Un fou , rempli d'erreurs , que le trouble accompagne , Et malade à la ville ainsi qu'à la campagne , En vain monte à cheval pour tromper son ennui Le chagrin monte en croupe, et galope avec lui.
Strana 270 - Circae, quam tuta possis urbem componere terra. signa tibi dicam, tu condita mente teneto. cum tibi sollicito secreti ad fluminis undam litoreis ingens inventa sub ilicibus sus 390 triginta capitum fetus enixa iacebit, alba, solo recubans, albi circum ubera nati, is locus urbis erit, requies ea certa laborum.
Strana 241 - Talibus Ilioneus; cuncti simul ore fremebant Dardanidae. 560 Tum breviter Dido, vultum demissa, profatur: 'Solvite corde metum, Teucri, secludite curas. Res dura et regni novitas me talia cogunt Moliri, et late finis custode tueri. Quis genus Aeneadum, quis Trojae nesciat urbem, 565 Virtutesque virosque, aut tanti incendia belli?
Strana 164 - Dardaniusque Paris. Pallas, quas condidit arces, Ipsa colat ; nobis placeant ante omnia silvae. Torva leaena lupum sequitur; lupus ipse capellam ; Florentem cytisum sequitur lasciva capella; Te Corydon, o Alexi : trahit sua quemque voluptas.
Strana 366 - Equidem de te nil tale verebar, Nec fas ; non : ita me referat tibi magnus ovantem Jupiter, aut quicumque oculis haec aspicit aequis. Sed si quis — quae multa vides discrimine tali — 210 Si quis in adversum rapiat casusve deusve, Te superesse velim ; tua vita dignior aetas. Sit, qui me raptum pugna pretiove redemptum Mandet humo solita, aut si qua id fortuna vetabit, Absenti ferat inferias, decoretque sepulchre.
Strana 429 - Usque adeone mori miserum est ? Vos o mihi Manes Este boni, quoniam Superis aversa voluntas. Sancta ad vos anima, atque istius inscia culpae Descendam, magnorum haud umquam indignus avorum.
Strana 187 - L'une est toujours resplendissante de lumière, toujours brûlée des feux du jour; autour d'elle, à droite et à gauche, il en est deux autres qui s'étendent jusqu'aux pôles du monde, et sous lesquelles s'amassent des glaces éternelles et de noirs frimas. Entre elles et ce milieu brûlant des cieux, il ya deux zones tempérées que la bonté des dieux a accordées aux pauvres...
Strana 168 - II s'avance l'âge définitif prédit par la sibylle; je vois éclore un grand ordre de siècles nouveaux. Déjà la vierge Astrée revient sur la terre, et, avec elle, le règne de Saturne. Déjà descend du ciel une autre race de mortels 1.
Strana 472 - ... de la liberté dans les épaules, de la sûreté dans les jambes, de la souplesse dans les hanches, du ressort par tout le corps, et surtout dans les jarreta, et même il doit avoir été un peu dressé et exercé au manège.

Bibliografické informácie