Cours de liturgie romaine, ou, Explication historique, littérale et mystique des cérémonies de l'église: a l'usage du clergé (prolégomènes-messe-bréviaire-rituel)

Predný obal
Berche et Tralin, 1902
 

Čo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nenaąli ľiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobrazi» vąetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáľe

Strana 660 - Maria virgine, et homo factus est ; crucifixus etiam pro nobis sub Pontio Pilato, passus et sepultus est, et resurrexit tertia die secundum Scripturas, et ascendit in coelum, sedet ad dexteram Patris, et iterum venturus est cum gloria judicare vivos et mortuos, cujus regni non erit finis.
Strana 671 - Oui, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Strana 710 - Que s'il ne les écoute pas, dites-le à l'Eglise ; mais s'il n'écoute pas même l'Eglise , qu'il vous soit comme un païen et un publicain. En vérité , je vous le dis , tout ce que vous lierez sur la terre , sera lié dans le ciel ; et tout ce que vous délierez sur la terre, sera délié dans le ciel.
Strana 659 - Et incarnatus est de Spiritu Sancto ex Maria Virgine; et homo factus est. Crucifixus etiam pro nobis: sub Pontio Pilato passus, et sepultus est. Et resurrexit tertia die, secundum Scripturas. Et ascendit in coelum: sedet ad dexteram Patris.
Strana 440 - ... terribles. Les cheveux dressent encore sur la tête au souvenir de ces jours de meurtre et de feu, retentissant des clameurs du tocsin. Qui de nous a perdu la mémoire de ces hurlements , de ces cris aigus , entrecoupés de silences , durant lesquels on distinguait de rares coups de fusil , quelque voix lamentable et solitaire, et surtout le bourdonnement de la cloche d'alarme, ou le son de l'horloge qui frappait tranquillement l'heure écoulée...
Strana 661 - Hanc veram Catholicam fidem extra quam nemo salvus esse potest quam in praesenti sponte profiteor et veraciter teneo eandem integram et inviolatam usque ad extremum vitae spiritum constantissime (Deo adjuvante) retinere, et confiteri atque a meis subditis, vel illis quorum cura ad me in munere meo spectabit, teneri, doceri et praedicari quantum in me erit curaturum, ego Idem Sasboldus Vosmerus Vicarius apostolicus spondeo, voveo ac juro, sic me Deus adjuvet et haec Sancta Dei Evangelia.
Strana 445 - Ce que la mort me dit tout bas. Et toi, saint porte-voix des tristesses humaines Que la terre inventa pour mieux crier ses peines, Chante ! des cœurs brisés le timbre est encor beau ! Que ton gémissement donne une âme à la pierre, Des larmes aux yeux secs, un signe à la prière, Une mélodie au tombeau ! Moi, quand des laboureurs porteront dans ma bière Le peu qui doit rester ici de ma poussière ; Après tant de soupirs que mon sein lance...
Strana 660 - Profiteor quoque septem esse vere et proprie sacramenta novae legis a Jesu Christo Domino nostro instituta, atque ad salutem humani generis, licet non omnia singulis necessaria, scilicet baptismum, confirmationem, eucharistiam...
Strana 445 - Ton glas est un ami qu'attendent mes oreilles ; Entre la voix des tours je démêle ta voix ; Et ta vibration encore en moi résonne, Quand l'insensible bruit qu'un moucheron bourdonne Te couvre déjà sous les bois! Je me dis : ' Ce soupir mélancolique et vague Que l'air profond des nuits roule de vague en vague, Ah ! c'est moi, pour moi seul, là-haut retentissant ! Je sais ce qu'il me dit, il sait ce que je pense, Et le vent qui l'ignore, à travers ce silence, M'apporte un sympathique accent.
Strana 446 - Moi, quand des laboureurs porteront dans ma bière Le peu qui doit rester ici de ma poussière ; Après tant de soupirs que mon sein lance ailleurs, Quand des pleureurs gagés, froide et banale escorte, Déposeront mon corps endormi sous la porte Qui mène à des soleils meilleurs, Si quelque main pieuse en mon honneur te sonne...

Bibliografické informácie