Oeuvres complètes de P.-L. Courier, Zväzky 1–2

Predný obal
Paulin, 1834 - 889 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 312 - ... montrent une face humaine ; et en effet ils sont des hommes , ils se retirent la nuit dans des tanières où ils vivent de pain noir, d'eau et de racines; ils épargnent aux autres hommes la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre , et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu'ils ont semé.
Strana 127 - Le changement de domicile s'opérera par le fait d'une habitation réelle dans un autre lieu, joint à l'intention d'y fixer son principal établissement.
Strana 280 - ... baisait l'image ; Ses longs cheveux épars flottaient au gré des vents ; Au pied de l'échafaud, sans changer de visage, Elle s'avançait à pas lents. Tranquille elle y monta. Quand, debout sur le faîte, Elle vit ce bûcher qui Fallait dévorer, Les bourreaux en suspens, la flamme déjà prête, Sentant son cœur faillir, elle baissa la tête^ Et se prit à pleurer.
Strana 52 - Le secret est l'ame de toute opération militaire. A minuit on monte à cheval ; on part; on arrive sans bruit aux portes de Luynes; point de sentinelles à égorger, point de postes à surprendre; on entre, et, au moyen de mesures si bien prises , on parvient à saisir une femme , un barbier , un sabotier , quatre ou cinq laboureurs ou vignerons , et la monarchie est sauvée. Le dirai-je? les vrais séditieux sont ceux qui en trouvent partout; ceux qui-, armés du pouvoir , voient...
Strana 354 - ... s'approchent , leur souffle se confond. Cela dure une heure ou plus, et se renouvelle souvent. Ne pensez pas que j'invente. Cette scène a lieu telle que je vous la dépeins, et dans toute la France; chaque jour se renouvelle par quarante mille jeunes prêtres, avec autant de jeunes filles qu'ils l.
Strana 416 - Cela eût été bon avant l'acquisition de la vieille maison. Debout à nous regarder, ne sachant trop que dire, il allait et venait. Ce sont des artichauts dont vous déjeunez là? Oui, général. Vous, Rapp. vous les mangez à l'huile? Oui, général. Et vous, Savary , à la sauce? moi, je les mange au sel. Ah! général , répond celui qui s'appelait alors Savary. vous êtes un grand homme; vous êtes inimitable.
Strana 284 - Aussi n'y ont-ils pas songé. Un homme séparé des hautes classes , un homme du peuple , un paysan sachant le grec et le français , y pourra réussir si la chose est faisable ; c'est ce qui m'a décidé à entreprendre ceci • , où j'emploie , comme on va voir, non la langue courtisanesque , pour user de ce mot italien , mais celle des gens avec qui je travaille à mes champs, laquelle se trouve quasi toute dans la Fontaine ; langue plus savante que celle de l'Académie , et, comme j'ai dit,...
Strana 315 - Loin de blâmer ces amusements, qui n'ont rien en eux-mêmes que de fort innocent, il y assiste et croit bien faire, y ajoutant par sa présence et le respect que chacun lui porte un nouveau degré de décence et d'honnêteté. Sage pasteur, vraiment pieux, le puissions-nous longtemps conserver pour le soulagement du pauvre, l'édification du prochain et le repos de cette commune, où sa prudence maintient la paix, le calme, l'union, la concorde.
Strana 419 - Sainte-Pélagie. Voilà comme il me consolait. Monsieur, lui dis-je, de grâce encore une question. Deux, me dit-il , et plus , et tant qu'il vous plaira , jusqu'à quatre heures et demie , qui, je crois, vont sonner. — Bien , voici ma question. Si , au lieu de ce pamphlet sur la souscription de Chambord, j'eusse fait un volume, un ouvrage, l'auriez- vous condamné ? — Selon.
Strana 252 - L'ambition dans l'oisiveté, la bassesse dans l'orgueil, le désir de s'enrichir sans travail, l'aversion pour la vérité, la flatterie, la trahison, la perfidie, l'abandon de tous ses engagements, le mépris des devoirs du citoyen, la crainte de la vertu du prince, l'espérance de ses faiblesses, et, plus que tout cela, le ridicule perpétuel jeté sur la vertu, forment, je crois, le caractère du plus grand nombre...

Bibliografické informácie