Obrázky na stránke
PDF
ePub
[graphic]

H I S T O I RE

N AT U R E L L E DES MINÉRAUX.

De la Figuration des Minéraux. COMME l'ordre de nos idées doit être ici le même que celui de la succession des temps,

&
que

le

temps ne peut nous être représenté que par le mouvement & par ses effets, c'est-à-dire, par la succession des opérations de la Nature ; nous la considérerons d'abord dans les grandes masses qui sont les résultats de ses premiers & grands travaux sur le Globe terrestre; après quoi nous essaierons de la suivre dans ses procédés particuliers , & tâcherons de saisir la combinaison des moyens qu'elle emploie pour former les petits volumes de ces matières précieuses, dont elle paroît d'autant plus avare qu'elles font en apparence plus pures & plus simples : & quoiMinéraux, Tome. I.

A

qu'en général les substances & leurs formes soient si différentes qu'elles paroissent être variées à l'infini, nous espérons qu'en suivant de près la marche de la Nature en mouvement, dont nous avons déjà tracé les plus grands pas dans ses époques, nous ne pourrons nous égarer que quand la lumière nous manquera, faute de connoissances acquises par l'expérience encore trop courte des siècles qui nous ont précédés.

Divisons, comme l'a fait la Nature, en trois grandes classes toutes les matières brutes & minérales qui composent le globe de la Terre; & d'abord considérons-les une à une, en les combinant ensuite deux à deux, & enfin en les réunissant ensemble toutes trois.'

La première classe embrasse les matières qui, ayant été produites par le feu primitif, n'ont point changé de nature, & dont les grandes masses sont celles de la roche intérieure du globe & des éminences qui forment les appendices extérieurs de cette roche, & qui, comme elle, sont solides & vitreuses : on doit donc y co prendre le roc vif, les quartz, les jaspes, le feld-spath, les schorls , les micas, les grès, les porphyres, les granits, & toutes les pierres de première, & même de seconde formation qui ne font pas calcinables, & encore les sables vitreux, les argiles, les schistes, les ardoises, & toutes les autres matières provenant de la décomposition & des débris des matières primitives que l'eau aura délayées, dissoules ou dénaturées.

com

La seconde classe comprend les matières qui ont subi une seconde action du feu, & qui ont été frappées par les foudres de l'électricité souterraine, ou fondues par le feu des volcans dont les grosses masses sont les laves, les basaltes, les pierres ponces, les pouzzolanes & les autres matières volcaniques, qui nous présentent en petit des produits assez semblables à ceux de l'action du feu primitif; & ces deux classes sont celles de la Nature brule, car toutes les matières qu'elles contiennent, ne portent que peu ou point de traces d'organisation.

La troisième classe contient les substances calcinables, les terres végétales, & toutes les matières formées du détriment & des dépouilles des animaux & des végétaux, par l'action ou l'intermède de l'eau , dont les grandes masses sont les rochers & les bancs des marbres, des pierres calcaires, des craies, des plâtres, & la couche universelle de terre végétale, qui couvre la surface du globe, ainsi que les couches particulières de tourbes, de bois fossiles & de charbons de terre qui se trouvent dans son intérieur. C'est sur-tout dans cette troisième classe

que

se voient tous les degrés & toutes les nuances qui remplissent l'intervalle entre la matière brute & les substances organisées; & cette matière intermédiaire, pour ainsi dire mi - partie de brut & d'organique, sert également aux productions de la Nature active dans les deux empires de la vie & de la mort: car comme la terre végétale

& toutes les substances calcinables, contiennent beaucoup plus de parties organiques que les autres matières produites ou dénaturées par le feu, ces parties organiques toujours actives, ont fait de fortes impressions sur la matière brute & passive, elles en ont travaillé toutes les surfaces & quelquefois pénétré l'épaisseur; l'eau développe, délaie, entraîne & dépose ces élémens organiques sur les matières brutes : aussi la plupart des minéraux figurés, ne doivent leurs différentes formes qu'au mélange & aux combinaisons de cette matière active avec l'eau qui lui sert de véhicule. Les productions de la Nature organisée qui, dans l'état de vie & de végétation, représentent sa force & font l'ornement de la terre, font encore, après la mort, ce qu'il y a de plus noble dans la Nature brute: les détrimens des animaux & des végétaux conservent des molécules organiques actives, qui communiquent à cette matière passive, les premiers traits de l'organisation en lui donnant la forme extérieure. Tout minéral figuré a été travaillé par ces molécules organiques, provenant du détriment des êtres organisés, ou par les premières molécules organiques existantes avant leur formation; ainsi les minéraux figurés tiennent tous de près ou de loin à la Nature organisée; & il n'y a de matières entièrement brutes que celles qui ne portent aucun trait de figuration ; car l'organisation a, comme toute autre qualité de la matière, ses degrés & ses nuances dont les caractères les plus généraux, les plus distincts, & les résultats les

« PredošláPokračovať »