Histoire des ordres religieux et militaires, ainsi que des congrégations séculières de l'un et de l'autre sexe: qui ont été établies jusqu'à présent, contenant leur origine, leur fondation, leurs progrès; les événemens les plus considerables qui y sont arrivés ... les vies de leurs fondateurs et de leurs réformateurs, Zväzok 5

Predný obal
 

Èo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nena¹li ¾iadne recenzie.

Iné vydania - Zobrazi» v¹etky

Èasté výrazy a frázy

Populárne pasá¾e

Strana 299 - Florence , comme simoniaque et hérétique, déclarant qu'ils étaient prêts à entrer dans un feu pour le prouver; mais le Pape ne voulut ni déposer l'évêque, ni accorder aux moines l'épreuve du feu; car la plus grande partie des.
Strana 302 - Pierre, faifant le figne de la croix fur 'les flammes, & portant fa croix fur laquelle il arrêtoit fa vue, fans regarder le feu , y entra gravement nuds pieds avec un vifage gai ; on le perdit de vue tant qu'il fut entre les deux bûchers, mais on le vit bientôt paroître de l'autre côté 6in & fauf , fans que le feu eût fait la moindre împreflïon fur lui.
Strana 238 - Il ne relâcha rien dans la vieillefle de l'aufterité de fa», s*, vie. Pendant un Carême il ne vécut que de bouillon fait d'un peu de farine , avec quelques herbes , & il faifoit ainfi diverfes expériences , pour éprouver fes forces.
Strana 302 - Aussitôt le peuple dressa deux bûchers l'un à côté de l'autre, chacun long de dix pieds, large de cinq, haut de quatre et demi ; entre les deux était un chemin large d'une brasse, semé de bois sec.
Strana 110 - Lorfque l'abbé alloit en campagne , il étoit ordinairement accompagné d'un chambellan & d'un maréchal , dont les offices étoient érigés en fiefs , comme il paroit par des aâes de 1 189 •Si 1131.
Strana 393 - Us arrivèrent ainsi jusqu'à Charenton, où le roi Henri TU, qui se trouvait alors au couvent des Bons-Hommes dans le bois de Vincennes, s'était porté à leur rencontre. Ils se prosternèrent devant lui, et le roi, leur ayant fait donner la bénédiction par le cardinal de Bourbon qui l'accompagnait, leur procura un asile, en attendant que le couvent qu'il leur faisait construire dans la rue Baint-Honoré fût en état de les recevoir.
Strana 398 - Ballade qui, deux ans après, en 1602, la remit à cette congrégation , dans un chapitre général. Le roi Henri IV céda pour toujours fon droit de nomination à cette abbaye, & confentit qu'un abbé triennal fût élu par les chapitres généraux , ce qui fut confirmé par le pape : depuis cette époque l'abbaye de Feuillans eft devenue chef d'Ordre.
Strana 273 - ... les pénitences des autres ; car on étoit alors perfuadé que pour chaque péché on étoit obligé d'accomplir la pénitence marquée par les canons, enforte que s'il y avoit dix ans pour l'homicide , celui qui en avoit commis vingt, devoit deux cens ans de pénitence...
Strana 167 - Lyon , compofé peu d'années auparavant de foixanre ôc quatorze chanoines , dont l'un étoit fils d'empereur , neuf fils de rois , quatorze fils de ducs , trente fils de comtes , & vingt fils de barons , avoit accordé à l'abbé de
Strana 11 - Ffff méditer. On donnoit des travaux plus faciles à ceux qui étoient foibles & délicats. Ceux qui travailloient trop loin pour venir à l'oratoire aux heures marquées , fe mettoient à genoux au lieu de leur travail , & y faifoient leurs prières. Perfonne ne choififfoit fon travail ; mais il étoit impo/e par les fupérieurs.

Bibliografické informácie