Encyclopédie théologique: ou Série de dictionnaires sur toutes les parties de la science religieuse ...

Predný obal
Chez l'éditeur, 1857
 

Èo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nena¹li ¾iadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobrazi» v¹etky

Èasté výrazy a frázy

Populárne pasá¾e

Strana 599 - Ces peuples d'ailleurs ont leur dieu et leur roi : les grands de la nation s'assemblent tous les jours, à une certaine heure, dans un temple qu'ils nomment église; il ya au fond de ce temple un autel...
Strana 397 - Il ya égalité entre les personnes, il ya même circumincession d'une personne dans l'autre, en sorte que le Père est dans le Fils et le Fils dans le Père, le Saint-Esprit dans tous les deux, et réciproquement, mais toujours avec subordination d'origine.
Strana 393 - Théorie du pouvoir politique et religieux dans la société civile, démontrée par le raisonnement et par l'histoire...
Strana 593 - La grandeur et la gloire! Pouvons-nous encore entendre ces noms dans ce triomphe de la mort? Non, messieurs, je ne puis plus soutenir ces grandes paroles, par lesquelles l'arrogance humaine tâche de s'étourdir elle-même, pour ne pas apercevoir son néant.
Strana 399 - Isaïe, ce que l'œil n'a point vu, ce que l'oreille n'a point entendu, ce qui n'est point monté dans le cœur de l'homme, voilà ce que Dieu a préparé à ceux qui l'aiment (693).
Strana 601 - ... elle en regarde la fin avec une consolation qui ne lui permet pas d'en craindre la peine. Cela me ravit et me confond : je parle , et elle fait; j'ai les discours, elle a les œuvres. Quand je considère ces choses , j'entre dans le désir de me taire et de me cacher; et je ne prononce pas un seul mot, où je ne croie prononcer ma condamnation.
Strana 599 - ... les faces élevées vers leur roi, que l'on voit à genoux sur une tribune , et à qui ils semblent avoir tout l'esprit et tout le cœur appliqués. On ne laisse pas de voir dans cet usage une espèce de subordination ; car ce peuple paraît adorer le prince, et le prince adorer Dieu.
Strana 665 - N'étant pas moimême, disait le prélat, universellement reconnu selon tous mes droits et en possession de mon siège, j'attendais avec confiance de la part de notre Dieu des jours plus calmes et plus sereins. Ils sont enfin arrivés ces jours heureux, je suis entré en Sion ; j'ai chanté les louanges du Seigneur dans l'église qu'il m'avait destinée ; j'y ai offert à sa gloire le sacrifice de son fils pour mes chères ouailles... Voilà un nouveau pasteur que je vous donne, un autre moi-même......
Strana 233 - Théophraste, aucune figure sensible; « on n'avait pas encore inventé les noms et la généalogie de cette foule de dieux qui ont été honorés dans la suite; « on rendait au premier principe de toutes choses des « hommages innocents , en lui présentant des herbes et « des fruits pour reconnaître son souverain...
Strana 519 - Saint-Pierre un concours prodigieux de peuple, qui s'empressait d'y venir, comme si l'indulgence devait finir avec cette journée. Ce concours dura près de deux mois; les uns disant que le premier jour de la centième année on gagnait l'indulgence plénière ; les autres , que c'était seulement une indulgence de cent ans. La presse fut grande le jour où l'on montrait la Véronique, c'est-à-dire la sainte Face de notre Seigneur.

Bibliografické informácie