La névrose révolutionnaire

Predný obal
Société française d'imprimerie et de librairie, 1906 - 540 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 515 - Les hommes, la plupart, sont étrangement faits ; Dans la juste nature on ne les voit jamais : La raison a pour eux des bornes trop petites, En chaque caractère ils passent ses limites ; MOLIÈRE.
Strana 486 - Descends, ô Liberté! fille de la Nature; Le peuple a reconquis son pouvoir immortel. Sur les pompeux débris de l'antique imposture, Ses mains relèvent ton autel.
Strana 464 - L'arme de la victoire et l'arbitre du sort. Le fer, il boit le sang; le sang nourrit la rage, Et la rage donne la mort!
Strana 491 - Divinité n'existe pas, ô toi qui te passionnes pour cette aride doctrine, et qui ne te passionnas jamais pour la patrie? Quel avantage trouves-tu à persuader à l'homme qu'une force aveugle préside à ses destinées et frappe au hasard le crime et la vertu, que son âme n'est qu'un souffle léger qui s'éteint aux portes du tombeau?
Strana 322 - Une longue habitude du calendrier grégorien a rempli la mémoire du peuple d'un nombre considérable d'images qu'il a long-temps révérées et qui sont encore aujourd'hui la source de ses erreurs religieuses...
Strana 419 - Je me suis retranché dans la citadelle de la raison ; j'en sortirai avec le canon de la vérité, et je pulvériserai les scélérats qui ont voulu m'accuser.
Strana 199 - Je voulais vous le dire; n'espérant pas que vous veniez, je vous le mande. Je n'ai point sali ma bouche de ce mensonge dans la crainte de la mort, ni pour l'éviter, mais pour me donner un jour de plus, afin de couper moi-même mes cheveux, et de ne pas les donner coupés de la main du bourreau.
Strana 439 - ... N'est qu'un dehors plâtré, n'est qu'une hypocrisie : Ces bons et francs croyants, dont l'âme apostasie, Qui, pour faire haïr le plus beau don des cieux, Nous font la liberté sanguinaire comme eux. Mais non, la liberté, chez eux méconnaissable, A fondé dans nos cœurs son trône impérissable. Que tous ces charlatans, populaires larrons, Et de patriotisme insolents fanfarons, . Purgent de leur aspect cette terre affranchie ! Guerre, guerre éternelle aux faiseurs d'anarchie ! Royalistes...
Strana 383 - Nous distinguons trois personnes pour le singulier, et trois pour le pluriel ; et, au mépris de cette règle, l'esprit de fanatisme, d'orgueil et de féodalité nous fait contracter l'habitude de nous servir de la seconde personne du pluriel, lorsque nous parlons à un seul. Beaucoup de maux...
Strana 23 - Les supplices de tous genres, l'écartèlement, la torture, la roue, les bûchers, les gibets, les bourreaux multipliés partout, nous ont fait de si mauvaises mœurs! Les maîtres, au lieu de nous policer, nous ont rendus barbares parce qu'ils le sont eux-mêmes.

Bibliografické informácie