Obrázky na stránke
PDF
ePub

moindre, & que ces émanations se trouvent dans les régions froides plus complétement éteintes ou supprimées. Or cette augmentation d'inclinaison, à mesure que l'on s'avance vers les poles de la terre, représente parfaitement l'incidence de plus en plus approchante de la perpendiculaire des rayons ou faisceaux d'un fluide animé par les émanations de la chaleur du globe , lefquelles , par les loix de l'équilibre, doivent se porter en convergeant & s'abaissant de l'équateur vers les deux poles.

La force particulière des poles magnétiques , dans l'action qu'ils exercent sur l'inclinaison, est assez d'accord avec la force générale qui détermine cette inclinaison vers les poles terrestres, puisque l'une & l'autre de ces forces agissent presqu'également, dans une direction qui tend plus ou moins à la perpendiculaire. Dans la déclinaison, au contraire, l'action des poles magnétiques se croise , & forme un angle avec la direction générale & commune de tout le système du magnétisme vers les poles de la terre. Les élémens de l'inclinaison sont donc plus simples que ceux de la déclinaison, puisque celle-ci résulte de la combinaison de deux forces agissantes dans deux directions différentes, tandis que l'inclinaison dépend principalement d'une cause simple, dans une direction inclinée & relative à la courbure du globe. C'est par cette raison que l'inclinaison paroît être, & est en effet plus ré

gulière , plus suivie & plus constante que la déclinaison dans toutes les parties de la terre,

On peut donc espérer , comme je l'ai dit, qu'en multipliant les observations sur l'inclinaison, & dér terminant par ce moyen la position des lieux , soit sur terre, soit sur mer , l'art de la navigation tirera du recueil de ces observations autant & plus d'utilité que de tous les moyens astronomiques ou mécaniques employés, jusqu'à ce jour, à la recherche des longitudes,

[ocr errors][merged small][ocr errors]

TABLE

DES MATIÈRE S.

A.

& fion leur communique le plus léger

mouvement, elles ne se fixent point
Acides. Le fer dissous par les dans la direction du méridien ma-

acides, celle d'être attirable à l'Ai- gnétique ; mais elles s'en éloignent

mant, mais il reprend cette pro- également des deux côtés, l'une à

priété lorsqu'on fait exhaler ces droite & l'autre à gauche , p. 123,

acides par le moyen du feu, page 1 27. Les aiguilles ainantées des boul-

Acier. L'acier, qui est le fer le soles , présentent tous les phéno-
plus épuré, reçoit plus de force ma- mènes magnétiques d'une manière
gnétique , & la conserve plus long- plus précile, qu'on ne pourroit les
tems que le fer ordinaire, page 135. reconnoître dans les Aimans mêmes,

On peut faire avec l'acier des Ai- page 32.
mans artificiels aufsi puissans, aussi L'aiguille aimantée déclinoit à
durables que les meilleurs Aimans Paris de onze degrés trente minutes
naturels, page 138
.

vers l'est en 1580; en 1663, elle se
Un Aimant bien armé donne à dirigeoit droit aux poles, page 253.
l'acier plus de vertu magnétique qu'il Depuis 1663 elle s'est de plus en
n'en a lui même , Idem.

plus éloignée de la direction au pole,
Aiguille. L'électricité des nuées en déclinant vers l'ouest, Idem.
a souvent troublé la direction de Aimant. L'Aimant quoiqu'aussi
l'aiguille de la boussole, page 41. brut qu'aucun autre minéral, sem-

Aiguille aimantée. Depuis 15 80, ble tenirà la nature active , & fenfi-

la direction de l'aiguille aimantée ble des êtres organisés, page 38.

s'est peu à peu portée vers l'ouest, L'Aimant primordial n'est qu'une

page 80. Son mouvement pourroit matière ferrugineuse , qui , ayant

devenir rétrogrades'il se découvroit d'abord subi l'action du feu primitif,

de grandes malles ferrugineuses dans s'est ensuite aimantée par l'impression
le nord de l'Europe & de l'Asie, du magnétisme du globe, page 40.

Idem.

Les Aimans s'attirent dans un sens

Si l'on soutient deux aiguilles & se repoussent dans le sens opposé ;

aimantées, l'une au-dessus de l'autre, les corps électriques, par eux-mêmes,
Aimant.

Bb

s'attirent & se repouslent aulli dans Il a fallu peut-être le concours certaines circonstances, page 40.

de deux circonstances, pour la proOn peut diriger ou accumulcr sur duction des Aimans primitifs ; la un ou plulieurs points , la force ma- première a été la situation & l'expognétique ; on peut de même diriger lition constante, & la seconde une & condenser la force électrique, qualité différente dans la matière page 42.

ferrugincule, qui compose la sublAimant employé par M. l'Abbé tance de l'Aimant, page 95. le Noble, pour la guérison de plu En ne jugeant les grandes prosieurs maladies, pages 52 &suiv. priétés de l'Aimant que par les appa

L'Aimant peut être contidéré rences, leurs effets sembleroient procomme un corps perpétuellement venir de causes différentes , page 97. électrique , page 64:

L'Aimant étoit rare chez les Les mines de l'Aimant primor- Grecs, Idem. Du tems de Pline il dial, sont moins fulibles que ks étoit devenu plus commun, Idem. autres mines primitives de fer, page Les Aimans les plus puitlans ne sont 84.

pas toujours les plus généreux L’Aimant n'est qu'un minéral

page 102. ferrugineux, qui a subi l'action du Un Aimant attire le fer de quelfeu, & ensuite a reçu, par l'électri- que côté qu’ou le présente, au lieu cité générale du globe, ion magné- qu'il n'attire un altre Aimant que tisme particulier, page 84. L'Ai- dans un fens, & qu'il le repoulle mant p imordiul est une mine de fer dans le sens opposé, page 203. en roche vitreule, qui a lubi une

Un Aimant xerce la force attracplus violente ou plus longue impref- tive dans tous les points de la surface, lion du feu primitif que l's autres mais fort inégalement, page 215. mines de fer, & qui attire les ma- Les corps interposés diminuent beautières ferruginc uses qui ont subi l'ac- coup l'intenlité de la force attractive tion du fou, page 84.

de l'Aimant sur le fer, lorsqu'ils Les Aimans de ieconde forma-, empêchent leur contact, page 216. tion, ne font que des minéraux fer Un Aimant agit de plus loin fur rugineux, provenans des détrimens un autre Aimant, ou sur le for aidu for, en état métallique, & qui manté, que sur le fer qui ne l'eft font devenus magnétiques par la pas, page 232. seule expolition, à l'action de l'élec Les Ainans ne communiquent tricité générale , page 85.

pas

d'abord autant de force qu'ils en Les meilleur Aimans sont les plus ont, page 133. pesans , page 86.

L'Aimant ou le fer aimanté ne L'Aimant primordial n'a pas ac- perdent rien de leurs forces maquis au même instant son attraction gnétiques , quoiqu'ils en communi & la direction, page 89.

quent à d'autres fers, page 134.

Les Aimans les plus forts com

la cohérence & la dureté des corps, muniquent ordinairement plus de Idem. Elle produit, comme cause vertu que les Aimans plus foibles, générale , tous les phénomènes de page 235

l'impulsion, page 4. Alpes Maritimes (les) ont servi On doit renoncer à mettre au de barrière aux feux souterrains de nombre des substances matérielles, la Provence, & les ont, pour ainsi les forces générales de l'attraction & dire, enipêchés de se joindre à ceux de l'impullion primitive, page 5. de l'Italie, par la voie la plus cour Les forces d'attraction & d'impulte, page 19.

fion ne peuvent s'expliquer ni même Amérique feptentrionale. La mar se concevoir par cette mécanique che vers l'ouest, du mouvement de matérielle , qui rejette ce qui n'est déclinaison de l'aiguille aimantée, apperçu que par l'esprit, page 92. semble correspondre avec le défri La plus forte attraction, entre chement & la dénudation de la terre deux Aimans, se fait lorsqu'on prédans l'Amérique septentrionale , sente directement les poles de difpage 272.

férens noms; & de même la répulAnguille de Surinam. On voit lion est la plus forte quand on préparoître des étincelles électriques sente l'un à l'autre les poles de dans les intervalles que laissent les même nom, page 101. conducteurs métalliques , avec les Cette attraction & cette répultion quels on touche l'anguille de Suri ne décroitsent pas autant que la disnam, page 48.

tance augmente, page 101. Archipel. De l'Archipel on peut

La force attractive de l'Aimant suivre, par la Dalmatie, les volcans décroît proportionnellement plus éteints jusqu'en Hongrie, page 22. dans les grandes que dans les petites

Armure. La position de l'armure distances, page 102. & la figure de l'Aimant, doivent Aurores polaires. Les émanations également influer sur la force , page électriques de la chaleur du globe, 219. Les pieds de l'armure dcivent font la vraie cause des aurores poêtre placés sur les poles de la pierre, laires, page 8. pour réunir le plus de force, page Les aurores polaires influent sur 119.

les variations de l'aiguille aimantée, Attraction. Cette force peut page 45. s'exercer en deux sens opposés, en vertu du ressort qui appartient à

B. toute matière, & dont clle est la cause, page 2. Elle repousle autant BANDE sans déclinaison (étendue qu'elle attire, Idem. On doit admet- de la), dans la mer Atlantique tre deux effets généraux, l'attraction page 279. Les bandes fans déclinai-, & l’impulfion qui n'est que la répul- Ton se trouvent plus près des còtes Gon, page 3. L'attraction maintient orientales des grands continens, que

« PredošláPokračovať »