Histoire de Normandie, Zväzok 26

Predný obal
J.-L.-J. Brière, 1825
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 142 - Français, les Bretons, les Aquitains chargèrent avec vigueur, et les Anglais tombant de toutes parts périrent misérablement. Parmi ceux qui se trouvèrent à cette bataille , on remarqua Eustache comte de Boulogne ; Guillaume fils de Richard , comte d'Evreux ; Geoffroi , fils de Rotrou, comte de Mortagne ; Guillaume, fils d'Osbern; Robert Tiron , fils de Roger de Beaumont ; Haimeric, seigneur de Troarn ; Hugues , le connétable ; Gaultier...
Strana 414 - ... médiocre, mais comme il était de grand cœur et que la fortune l'avait heureusement secondé, il avait conquis l'Italie. De concert avec ses frères, et ceux de ses compatriotes qui l'avaient joint; il contenait fortement les habitants de la Fouille.
Strana 348 - Constantin1 et de sa mère Irène, on trouva à Constantinople une cassette de pierre qui contenait un homme étendu avec cette inscription : « Le Christ naîtra de la Vierge Marie , et je crois en « lui. 0 soleil, vous me reverrez sous l'empire de « Constantin et d'Irène. » Sous le pontificat de Léon, un grand tremblement de terre ébranla presque toute l'Italie , et renversa en grande partie le toit de l'église de Saint -Paul avec ses poutres.
Strana 396 - Enfin le juste arbitre qui épargne avec bonté les pécheurs, mais qui frappe rigoureusement les impénitens, permit que cette méchante femme , qui s'était teinte du sang de beaucoup de personnes , et qui avait forcé tant de nobles , deshérités par la violence, d'aller mendier chez l'étranger, tombât sous le glaive de Hugues, auquel elle avait ravi un château qui était situé sur La Motte d'Igé ', et qu'elle avait ainsi privé injustement de son héritage paternel.
Strana 445 - Dieu la récompense de la paix éter« nelle! Ainsi soit-il. » Illustre dans les armes , et, par son grand courage, toujours redoutable à ses voisins, Pierre commanda à Maule ; mais il s'éloigna des traces paternelles dans plusieurs de ses entreprises. Il mit toute la légèreté de la jeunesse à aimer les mimes et les joueurs; à la persuasion de quelques jeunes gens, il se livra à la rapine, et opprima souvent les pauvres cultivateurs, tant de ses terres que de celles d'autrui. Il ravit témérairement...
Strana 230 - Ceci est statué afin qu'en donnant les ordres sacrés, nous ne nous montrions point violateurs de l'autorité apostolique. On lit dans les décrets du pape Léon que ces ordres ne doivent pas être conférés indistinctement tous les jours, mais bien après le jour du samedi , au commencement de la nuit du dimanche, de manière que la sainte bénédiction soit conférée par des personnes à jeun, à d'autres qui soient dans le même état. On observera la même règle, si la continuation du jeûne...
Strana 13 - ... pour leur propre salut, mais aussi pour le salut des ames de leurs prédécesseurs. » En conséquence, comme ils avaient résolu de placer cet établissement près de Grandménil , dans leur terre de Norrey, et que déjà ils faisaient commencer le travail, on rapporta à leur oncle Guillaume, fils de Giroie, qu'ils avaient entrepris la construction d'un couvent. Ce seigneur, qui avait fait deux fois le voyage de Jérusalem pour y visiter le...
Strana 412 - Pierre toute la terre que Gaultier, fils de Rufa , avait vendue au moine Robert ; ce qui fit que ce moine lui donna cent sous rouennais. En outre , le même Guillaume donna aux moines , dans le même lieu, soixante acres de terre , le moulin du Hommet, et la dîme de la moitié du moulin de Noron.
Strana 241 - l'extérieur, mais il considère ce qui est caché in« térieurement. » Le roi , qui était prudent , réfléchit au discours du sage , et commença un examen plein de sagacité. Ayant fait un retour sur lui-même , il resserra peu à peu, dans les liens de la raison, ses pensées diffuses, manda aussitôt le clerc dont il s'agit, et lui confia le soin et les droits séculiers de l'évêché du Mans. La décision...
Strana 417 - ... honora les pauvres et le clergé, fit beaucoup d'aumônes, se montra constamment magnanime, fit courageusement tête à tous ses ennemis , et resta toujours puissant par ses richesses et ses terres. Il fit don de soixante marcs d'argent pour commencer la construction de la nouvelle église d'Ouche ; il entreprit ce bel ouvrage à la louange de Dieu , mais la mort l'empêcha de le terminer. Ses fils obtinrent son patrimoine, Philippe en Normandie , et Robert en Angleterre ; mais ils n'eurent pas...

Bibliografické informácie