Lettres édifiantes et curieuses concernant l'Asie, l'Afrique et l'Amérique: avec quelques relations nouvelles des missions, et des notes géographiques et historiques, Zväzok 3

Predný obal
Louis-Aimé Martin
A. Desrez, 1843
 

Èo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nena¹li ¾iadne recenzie.

Zvolené strany

Obsah

Iné vydania - Zobrazi» v¹etky

Èasté výrazy a frázy

Populárne pasá¾e

Strana 150 - Adam jusqu'à Noé, avec l'âge de chacun d'eux , et nous trouvâmes entre l'un et l'autre une parfaite conformité. Nous parcourûmes ensuite en abrégé les noms et la chronologie de la Genèse , de l'Exode , du Lévitique , des Nombres et du Deutéronome , ce qui compose le Pentateuque de Moïse. Le chef de la synagogue me dit qu'ils...
Strana 209 - ... forme un beau port de près d'une lieue, dans un vaste bassin, où elle perd beaucoup de sa rapidité. On voit quelquefois, dans ce vaste espace, jusqu'à deux ou trois rangs de barques à la queue les unes des autres. Tel est le spectacle qui se présente à la vue lorsqu'on entre par une des gorges dans le port. Des tourbillons de, flamme et de fumée, qui s'élèvent en différents endroits, font d'abord remarquer l'étendue, la profondeur et les contours de King-le-lchin.
Strana 23 - Il faudrait quatre fois autant de pays qu'il y en a pour les mettre à leur aise. Dans la seule ville de Canton il ya, sans exagérer, plus d'un million d'âmes; et dans une grosse bourgade, qui n'en est éloignée que de trois ou quatre lieues, il ya encore, dit-on, plus de monde qu'à Canton même. Qui peut donc compter les habitants de cette province?
Strana 261 - Ils sont équitables, et s'entr'aiment les uns les autres ; ce qu'on donne à l'un d'eux , il n'oseroit y toucher , que ceux qui ont partagé avec lui le travail et la peine , ne partagent aussi le salaire : c'est de quoi j'ai été souvent témoin moi-même. Ils sont attentifs au moindre signal de ceux qui ont droit de leur commander ; ils sont circonspects dans leurs paroles , et d'un cœur droit et pur. On en peut juger par ce petit trait. Un Chinois que les mandarins du lieu avoient mis à ma...
Strana 355 - Empereur mon père ? Que diriez - vous , si nos » gens alloient en Europe, et y vouloient changer » les lois et les coutumes établies par vos anciens » sages? L'Empereur mon frère veut absolument » mettre fin à tout cela d'une manière efficace.
Strana 552 - Ce fut le 28 mai qu'il eut sa première audience. Vers les sept heures et demie , il sortit à cheval avec son cortège, et entra par la porte du midi jusqu'à la salle du conseil , où on lui donna à dîner et à tous ceux de sa suite. Un comte et un des ministres d'état lui tinrent compagnie. De là il passa à une autre salle , où 1 Empereur lui fit dire de faire entrer avec lui deux de ses mandarins.
Strana 218 - ... parce que cette .huile a plus de corps que l'autre. Toutes ces piles sont placées fort près les unes des autres , et liées en haut , en bas et au milieu, avec quelques morceaux de terre qu'on leur applique , de telle sorte pourtant que la flamme ait un passage libre pour s'insinuer également de tous côtéàj ÉDIFIANTES ET CURIEUSES.
Strana 152 - Kou-kiao (l'ancienne loi); Tien-kiao (la loi de Dieu , ou la loi d'Israël ). Ils n'allument point de feu , et ne font rien cuire le samedi ; mais ils préparent dès le vendredi tout ce qui leur est nécessaire pour ce jour-là. Lorsqu'ils lisent la Bible dans leur synagogue , ils se couvrent le visage avec un voile transparent , en mémoire de Moïse, qui descendit de la montagne le visage couvert, et qui publia ainsi le décalogue et la loi de Dieu à son peuple. J'ai oublié de dire qu'outre...
Strana 225 - Elle produit du froment, de l'orge , du millet, du seigle et du riz , qui est la nourriture la plus ordinaire des Chinois. Les légumes y sont si communs , qu'on les donne aux troupeaux ; la terre les produit deux ou trois fois chaque année dans la plupart des provinces , vïnces, ce qui prouve autant l'industrie des peuples que la fécondité de la terre.
Strana 364 - Les chrétiens ne croient que vous; dans un temps de trouble ils n'écouteraient d'autre voix que la vôtre. Je sais bien qu'actuellement il n'ya rien à craindre; mais quand les vaisseaux viendront par mille et dix mille, alors il pourrait y avoir du désordre.

Bibliografické informácie