Mémoires de la Société d'agriculture, sciences, belles-lettres et arts d'Orléans, Zväzok 18

Predný obal
1878
0 Recenzie
Recenzie nie sú overované, ale Google kontroluje prítomnosť falošného obsahu a po jeho identifikácii ho odstraňuje
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Obsah

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 344 - ... ego dis amicum, saeculo festas referente luces, reddidi carmen docilis modorum vatis Horati.' VII. Diffugere nives, redeunt iam gramina campis arboribusque comae ; mutat terra vices et decrescentia ripas flumina praetereunt; Gratia cum Nymphis geminisque sororibus audet...
Strana 314 - Nobilem : quorum simul alba nautis Stella refulsit, Defluit saxis agitatus humor, Concidunt venti, fugiuntque nubes, 30 Et minax, quod sic voluere, ponto Unda recumbit.
Strana 344 - Cum semel occideris et de te splendida. Minos Fecerit arbitria, Non, Torquate, genus, non te facundia, non te Restituet pietas.
Strana 164 - Dès le soir même que nous arrivâmes, il nous prit fantaisie de nous faire recevoir, et ayant heurté à la porte des écoles sur les dix heures du soir, un valet qui vint nous parler à la fenêtre ayant su ce que nous souhaitions nous demanda si notre argent était prêt. Sur quoi, ayant répondu que nous l'avions sur nous, il nous fit entrer et alla réveiller les docteurs qui vinrent, au nombre de trois, nous interroger avec leur bonnet de nuit sous leur bonnet carré.
Strana 124 - Je sortis du collége, et j'en sortis savant ; Puis venu d'Orléans, où je pris mes licences, Je me fis avocat au retour des vacances ; Je suivis le barreau pendant cinq ou six mois, Où j'appris à plein fond l'ordonnance et les lois; Mais quelque temps après, me voyant sans pratique, Je quittai là Cujas, et je lui fis la nique.
Strana 332 - Mercuri, facunde nepos Atlantis, qui feros cultus hominum recentum voce formasti catus et decorae more palaestrae, te canam, magni lovis et deorum nuntium curvaeque lyrae parentem, callidum quidquid placuit iocoso condere furto.
Strana 165 - ... apprises par cœur. On lui fit ensuite une autre question sur laquelle il ne répondit rien qui vaille. Les deux autres furent ensuite interrogés -et ne firent pas beaucoup mieux que le premier. Cependant ces trois docteurs nous dirent qu'il y avait plus de deux ans qu'ils n'en avaient interrogé de si habiles et qui en sçussent autant que nous.
Strana 316 - O navis, referent in mare te novi fluctus ! o quid agis ? fortiter occupa portum ! nonne vides ut nudum remigio latus et malus celeri saucius Africo 5 antennaeque gemant ac sine funibus vix durare carinae possint imperiosius aequor?
Strana 292 - LYDIA die, per omnes Te deos oro, Sybarin cur properas amando Perdere ; cur apricum Oderit campum, patiens pulveris atque solis ? Cur neque militaris...
Strana 302 - Gyges : quem si puellarum insereres choro, mire sagaces falleret hospites discrimen obscurum solutis crinibus ambiguoque vultu.

Bibliografické informácie