Histoire de l'Eglise d'Alexandrie: depuis S. Marc jusqu'à nos jours

Predný obal
imp. gén, 1894 - 384 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 270 - Et je te donnerai les clefs du • royaume des cieux; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié « dans le ciel, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans
Strana 141 - Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Strana 11 - Aussitôt qu'un homme était mort, on l'amenait en jugement. L'accusateur public était écouté. S'il prouvait que la conduite du mort eût été mauvaise, on en condamnait la mémoire, et il était privé de la sépulture. Le peuple admirait le pouvoir des lois , qui s'étendait jusqu'après la mort, et chacun, touché de l'exemple, craignait de déshonorer sa mémoire et sa famille. Que si le mort n'était convaincu d'aucune faute, on l'ensevelissait honorablement : on faisait son panégyrique,...
Strana 11 - C'est une consolation en mourant de laisser son nom en estime parmi les hommes , et de tous les biens humains c'est le seul que la mort ne nous peut ravir.
Strana 351 - Recevez le SaintEsprit. Les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez, et ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez.
Strana 141 - Tu es heureux, Simon, fils de Jona ; car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.
Strana 12 - ... les dieux de donner au prince toutes les vertus royales, en sorte qu'il fût religieux envers les dieux, doux envers les hommes, modéré, juste, magnanime, sincère, et éloigné du mensonge, libéral, maître de lui-même, punissant au-dessous du mérite, et récompensant au - dessus.
Strana 142 - Dieu l'ait élevé au-dessus (de la mort) et lui ait donné un nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans le ciel, sur la terre et dans les enfers...
Strana 207 - Siége apostolique. Que si je me permets de m'écarter moi-même en quelque chose de la profession que je viens de faire, je me déclare, par ma propre sentence, au nombre de ceux que je viens de condamner. J'ai souscrit de ma main à cette profession, et je l'ai envoyée par écrit à vous, Hormisda, saint et bienheureux frère et Pape de la grande Rome , par les susdits Germain et Jean, vénérables évêques, Félix et Dioscore, diacres, et Blandus , prêtre.
Strana 84 - Maintenant, sans nous avoir instruits , mais après avoir fait ce qu'on a voulu , on veut que nous y consentions sans connaissance de cause. Ce ne sont pas là les ordonnances de Paul ; ce n'est pas la tradition de nos pères , c'est une nouvelle forme de conduite. Je vous prie , prenez-le en bonne part, c'est pour l'utilité publique que je vous écris : je vous déclare ce que nous avons appris du bienheureux apôtre Pierre; et je le crois si connu de tout le monde , que je ne l'aurais pas écrit...

Bibliografické informácie