Essais: avec les notes de tous les commentateurs, Zväzok 3

Predný obal
Lefèvre, 1826
0 Recenzie
Recenzie nie sú overované, ale Google kontroluje prítomnosť falošného obsahu a po jeho identifikácii ho odstraňuje

Vyhľadávanie v obsahu knihy

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 447 - C'est le seul util par le moien duquel se communiquent nos volontez et nos pensées, c'est le truchement de nostre ame : s'il nous faut, nous ne nous tenons plus, nous ne nous entreconnoissons plus; s'il nous trompe, il rompt tout nostre commerce et dissoult toutes les liaisons de nostre police.
Strana 15 - L'Athéisme estant une proposition comme desnaturée et monstrueuse, difficile aussi et malaisée d'establir en l'esprit humain, pour insolent et desreglé qu'il puisse estre; il s'en est veu assez, par vanité et par fierté de concevoir des opinions non vulgaires et reformatrices du monde, en affecter la profession par contenance, qui, s'ils sont assez fols, ne sont pas assez forts pour l'avoir plantée en leur conscience pourtant.
Strana 324 - Finalement, il n'ya aucune constante existence, ny de nostre estre, ny de celuy des objects. Et nous, et nostre jugement, et toutes choses mortelles, vont coulant et roulant sans cesse, Ainsin il ne se peut establir rien de certain de l'un à l'autre, et le jugeant et le jugé estans en continuelle mutation et branle.
Strana 122 - ... baisser les cornes. Pareillement, les hommes ayant tout essayé et tout sondé, n'ayant trouvé en cet amas de science et provision de tant de choses diverses rien de massif et ferme, et rien que vanité, ils ont renoncé à leur présomption et reconneu leur condition naturelle.
Strana 33 - ... à ce qui leur est propre, à nager, à courir, à voler, à chanter ; là où l'homme ne sçait ny cheminer, ny parler, ny manger...
Strana 262 - Ainsi me suis-je, par la grâce de Dieu, conservé entier, sans agitation et trouble de conscience, aux anciennes créances de nostre religion, au travers de tant de sectes et de divisions que nostre siècle a produittes.
Strana 332 - Ainsi nous tenons à tout, nous nous accrochons à tout ; les temps , les lieux , les hommes , les choses , tout ce qui est , tout ce qui sera , importe à chacun de nous : notre individu n'est plus que la moindre partie de nous-mêmes.
Strana 22 - Considérons donq pour cette heure l'homme seul, sans secours estranger, armé seulement de ses armes, et despourveu de la grâce et cognoissance divine, qui est tout son honneur, sa force et le fondement de son estre.
Strana 98 - ... ad summam: sapiens uno minor est love, dives, liber, honoratus, pulcher, rex denique regum, praecipue sanus, nisi cum pituita molesta est.
Strana 311 - Qu'on loge un philosophe dans une cage de menus filets de fer clairsemez , qui soit suspendue au hault des tours Nostre Dame de Paris , il verra, par raison évidente, qu'il est impossible qu'il en tumbe , et si ne se sçauroit garder ( s'il n'a accoustumé le mestier des couvreurs) que la veue de cette haulteur extrême ne l'espovente et ne le transisse...

Bibliografické informácie