Oeuvres de M. Rousseau de Genève, Zväzok 4

Predný obal
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 52 - Au fond, quand un homme est allé admirer de belles actions dans des fables et pleurer des malheurs imaginaires, qu'at-on encore à exiger de lui? N'est-il pas content de lui-même? Ne s'applaudit-il pas de sa belle âme? Ne s'est-il pas acquitté de tout ce qu'il doit à la vertu par l'hommage qu'il vient de lui rendre?
Strana 78 - ... qui trouvent toujours que tout va bien, parce qu'ils ont intérêt que rien n'aille mieux; qui sont toujours contents de tout le monde, parce qu'ils ne se soucient de personne ; qui, autour d'une bonne table, soutiennent qu'il n'est pas vrai que le peuple ait faim ; qui, le gousset bien garni, trouvent fort mauvais qu'on déclame en faveur des pauvres ; qui, de leur maison bien...
Strana 92 - C'est une chose incroyable qu'avec l'agrément de la police on joue publiquement au milieu de Paris une comédie où, dans l'appartement d'un oncle qu'on vient de voir expirer, son neveu, l'honnête homme de la pièce, s'occupe avec son digne cortège...
Strana 71 - Il fait rire, il est vrai, et n'en devient que plus coupable, en forçant, par un charme invincible, les sages mêmes de se prêter à des railleries qui devraient attirer leur indignation.
Strana 114 - ... nous rendent plus incapables de résister à nos passions ; et le stérile intérêt qu'on prend à la vertu ne sert qu'à contenter...
Strana 309 - Philinte de louer comme il fait le fonnet d'Oronte à tort & à travers , & d'interrompre même la le&ure par fes fades éloges. Il devoit attendre qu'Oronte lui demandât fon avis , & fe borner alors à des difcours généraux , & à une approbation foible , parce qu'il fent qu'Oronte veut être loué , & que dans des bagatelles de ce genre on ne doit la vérité qu'à fes amis , encore faut - il qu'ils aient grande envie ou grand befoin qu'on la leur dife.
Strana 362 - ... furtout on en tire une multitude de petites penfions qu'on diftribue aux pauvres familles , pour les aider à vivre fans fe déplacer , & fans renoncer à leur travail.
Strana 324 - Situations cruelles auxquelles les hommes ne réfiftent que par le tourbillon d'occupation qui les entraîne ? Les chagrins des femmes feroient-ils moins pénétrans & moins vifs que les nôtres ? Ils ne le devroient pas être. Leurs peines viennent ordinairement du cœur, les nôtres n'ont fouvent pour principe que la vanité & l'ambition. Mais ces fentimens étrangers, que l'éducation a portés dans notre...
Strana 290 - Si ces vérités glissent sur les scélérats décidés, elles trouvent dans le cœur des autres une entrée plus facile ; elles s'y fortifient quand elles y étoient déjà gravées ; incapables peut-être de ramener les hommes perdus , elles sont au moins propres à empêcher les autres de se perdre.
Strana 344 - Geneve, & .en fit le rendez -vous général de fon armée. Cette Ville fut enfuite annexée par héritage à l'Empire Germanique, & Conrad y vint prendre la Couronne Impériale en 1034. Mais les Empereurs fes...

Bibliografické informácie