Mémoires du duc de Luynes sur la cour de Louis XV (1735-1758)

Predný obal
Firmin didot frères, fils et cie., 1863
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 419 - Je les sacrifie de bon cœur à ceux qui croient augmenter leur réputation en diminuant celle des autres. Je n'ai ni la folie ni la vanité de certains auteurs. Les cabales des gens de lettres me paraissent l'opprobre de la littérature. Je n'en estime cependant pas moins les honnêtes gens qui les cultivent. Les chefs de cabales sont seuls avilis à mes yeux.
Strana 399 - A quoi voulant pourvoir , ouï le rapport , le Roi étant en son Conseil , a cassé et annulé , casse et annule la délibération prise en conseil de commune par la municipalité de Marsangy et Termancy , le 3o mai dernier, et celle prise par la municipalité d...
Strana 419 - Il n'éloit pas nécessaire .que vous prissiez le prétexte du besoin que vous me dites avoir des eaux de Plombières, pour me demander votre congé.
Strana 281 - ... et des fidèles, dans l'ordre de la religion ; d'établir ses ministres ou de les destituer conformément aux mêmes règles, et de se faire obéir, en imposant aux fidèles, suivant l'ordre canonique, nonseulement des pénitences salutaires, mais de véritables peines spirituelles, par les jugements ou par les censures que les premiers pasteurs ont droit de prononcer...
Strana 268 - A quoi voulant pourvoir : Ouï le rapport, et tout considéré; le roi étant en son conseil , a ordonné et ordonne que les...
Strana 260 - ... perturbateurs du repos public. Enfin vous enjoignîtes à tous les archevêques de veiller chacun dans leurs diocèses à ce que la paix et la tranquillité y fussent charitablement et inviolablement observées, et que ces disputes et contestations n'y fussent plus renouvelées « Qu'il seroit à désirer, Sire, que des ordres si sages eussent été suivis de l'exécution la plus rigoureuse, et que vous eussiez armé votre bras vengeur contre ceux des ecclésiastiques qui oseroient mépriser...
Strana 268 - Unigenitus soit inviolablement observée, selon sa forme et teneur, dans tout le royaume, et qu'étant une loi de l'Église, par l'acceptation qui en a été faite, elle soit aussi regardée comme une loi de notre royaume; voulons que tous nos sujets, de quelque état et condition qu'ils soient, aient pour ladite Bulle le « respect et la soumission qui sont dus au jugement de » l'Église universelle en matière de doctrine.
Strana 269 - Fait au Conseil d'État du Roi, Sa Majesté y étant, tenu à Versailles le vingt-six novembre mil sept cent cinquante-sept.
Strana 265 - Majesté, nous gémirions, sans changer de conduite. « Dans l'impuissance de trahir notre devoir, nous n'aurions à vous offrir pour hommages que nos pleurs. En attendant que l'avenir...
Strana 309 - Girey ; mais elle est devenue architecte et jardinière. Elle fait mettre des fenêtres où j'avais mis des portes. Elle change les escaliers en cheminées , et les cheminées en escaliers. Elle fait planter des tilleuls...

Bibliografické informácie