Annales de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département d'Indre-et-Loire, Zväzky 35–37

Predný obal

Vyhµadávanie v obsahu knihy

Èo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nena¹li ¾iadne recenzie.

Iné vydania - Zobrazi» v¹etky

Èasté výrazy a frázy

Populárne pasá¾e

Strana 128 - Rapport fait à l'Académie des inscriptions et belles-lettres, au nom de la commission des antiquités de la France; par M. Lenormant. Lu dans la séance publique annuelle du 16 août 1850. Imp. de F. Didot, à Paris. 1850. In-4° de 4 f.
Strana 85 - Bulletin de la Société d'études scientifiques et archéologiques de la ville de Draguignan, t.
Strana 196 - Annales de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles lettres du département d'Indre-et-Loire. 1872, n
Strana 118 - ... de ce climat particulier, mais en soi il n'a rien de séduisant. Ses brumes et ses pluies sont proverbiales ; son extrême humidité est peu favorable au froment, qui est le but principal de toute culture ; peu de plantes mûrissent naturellement sous ce ciel sans chaleur, il n'est propice qu'aux herbes et aux racines. Des étés pluvieux, des automnes prolongés, des hivers doux, entretiennent, sous l'influence d'une température à peu près constante, une végétation toujours verte. Là s'arrête...
Strana 125 - Journal d'Agriculture pratique et d'économie rurale pour le midi de la France, janvier, février et mars 1857.
Strana 163 - GÉNÉRAL donne lecture du procès-verbal de la dernière séance, qui est adopté sans observation. M.
Strana 43 - Journal d'agriculture pratique et d'économie rurale pour le midi de la France, publié par les Sociétés d'agriculture de la Haute-Garonne et de l'Ariége.
Strana 143 - Anciens prétendoient que ces deux sortes d'hippomanès avoient une vertu singulière dans les philtres et autres compositions destinées à des maléfices; que la cavale n'a pas plutôt mis bas...
Strana 195 - Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté. Le secrétaire donne lecture de la liste des livres reçus depuis la dernière séance.
Strana 134 - Et solea pulsare nates; quod desipis, inde est; Inde animi caligo et magna oblivio rerum, Quas modo gessisti. Tamen hoc tolerabile, si non Et furere incipias, ut avunculus ille Neronis, 615 Cui totam tremuli frontem Caesonia pulli Infudit : quae non faciet, quod principis uxor?

Bibliografické informácie