Jahrbücher der Literatur, Zväzky 17–18

Predný obal
C. Gerold, 1822
Each vol. has a separately paged "Anzeigeblatt für Wissenschaft und Kunst."

Vyhľadávanie v obsahu knihy

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 47 - Alors, toute la science changera de face : l'esprit, longtemps détrôné et oublié , reprendra sa place. Il sera démontré que les traditions antiques sont toutes vraies; que le Paganisme entier n'est qu'un système de vérités corrompues et déplacées; qu'il suffit de les nettoyer pour ainsi dire et de les remettre à leur place pour les voir briller de tous leurs rayons.
Strana 44 - C'est par une suite de la combinaison, du tissu, de l'énergie primitive donnés à l'aloès par la nature, que cette plante, insensiblement accrue et modifiée, produit au bout d'un grand nombre d'années, des fleurs qui sont les annonces de sa mort. Il en est de même de l'homme , qui , dans tous ses progrès , dans toutes les variations qu'il éprouve, n'agit jamais que d'après les lois propres à son organisation et aux matières dont la nature l'a composé.
Strana 43 - L'Homme est l'ouvrage de la nature, il existe dans la nature, il est soumis à ses lois, il ne peut s'en affranchir, il ne peut même par la pensée en sortir...
Strana 134 - Quid est homo quod memor es ejus? aut filius hominis, quoniam visitas eum? Minuisti eum paulo minus ab Angelis: gloria et honore coronasti eum: et constituisti eum super opera manuum tuarum.
Strana 48 - Egyptiens revendiquoient l'honneur, d'avoir transmis aux Grecs les premiers élémens du polythéisme. Ces faits seroient assez positifs, et prouveroient, même sans la conformité des idées, que les mystères, transplantés en Grèce et s'y unissant avec un certain nombre de notions locales, n'ont jamais démenti leur origine rapprochée du berceau des idées morales et religieuses de l'univers. Tous ces faits isolés , tous ces témoignages épars , se rattachent au principe fécond, qui place...
Strana 43 - ... mouvoir d'une façon qui le distingue des autres êtres avec lesquels il se compare : d'après cette comparaison, l'homme se range dans un ordre, un système, une classe à part, qui diffère de celle des animaux dans lesquels il ne voit pas les mêmes propriétés qui sont en lui. Les...
Strana 29 - Vino gente de Toledo Por le haber de suplicar Que á la antigua casa de Hércules Quisiese un candado echar Como sus antepasados Lo solían costumbrar.
Strana 44 - On a visiblement abusé de la distinction que l'on a faite si souvent de l'homme physique et de l'homme moral. L'homme est un être purement physique ; l'homme moral n'est que cet être physique considéré sous un certain point de vue, c'est-à-dire relativement à quelques-unes de ses façons d'agir, dues à son organisation particulière.
Strana 12 - Historia del Emperador Carlo Magno y de los doce Pares de Francia, y de la batalla, que hubo Oliveros con Fierabras, Rey de Alexandria.
Strana 112 - De his me tibi li iimil i<>, et S. M'ariae , et omnibus Sanctis. Et ut in hoc mundo talis peccati punitionem accipiam, quam tu mihi impones, prout tua misericordia, et tibi placitum. Deus, tu renisti de coelo, imo te dedisti in supplicium pro omni populo, ut nos malefactori (diabolo) eriperes.

Bibliografické informácie