Vyhµadávanie Obrázky Mapy YouTube Správy Gmail Disk Kalendár Ïal¹ie »
Prihlási» sa
Knihy Knihy 16 z 6 na dotaz Il n'étoit pas facile d'intimider des prélats accoutumés à réfîner aux perfécutions....
" Il n'étoit pas facile d'intimider des prélats accoutumés à réfîner aux perfécutions des payens. Leur maxime fondamentale étoit de travailler de tout leur pouvoir au falut des autres, mais de ne pas fe perdre avec les incorrigibles. Le pénitent... "
Dictionnaire historique des cultes religieux [by J.F. de la Croix]. - Strana 346
podµa Jean François de La Croix - 1772
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Bibliothèque ascétique, ou, Sentimens des ss. pères & des auteurs ...

Jérôme de Sainte-Monique (père.) - 1769
...n'étoit pas facile d'intimider des Prélats, accoutumés à réfifter aux perfécu tions des Païens. Leur maxime fondamentale , étoit de travailler de...incorrigibles. Le pénitent n'avançoit donc d'un dégré à l'autre, que par l'ordre du Prélat ; & le temps feul ne décidoit pas de la pénitence...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Dictionnaire historique des cultes religieux [by J.F. de la Croix]. Nouv ...

Jean François de La Croix - 1776
...n'étoit pas facile d'intimider des prélats accoutumés à réfîner aux perfécutions des payens. Leur maxime fondamentale étoit de travailler de tout...temps feul ne décidoit pas de la pénitence; mais on l'abrégeoit s'il y en avoit quelque raifon particuliere , comme la ferveur extraordinaire du pénitent,...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Dictionnaire historique des cultes religieux: établis dans le ..., Zväzok 3

Jean-François de La Croix - 1777
...n'étoit pas facile d'intimider des prélats accoutumés à rélifter aux perfécutions des payens. Leur maxime fondamentale étoit de travailler de tout...l'autre que par l'ordre du prélat. « Le temps feul ne décidait pas de la pénitence; mais on i'abrégeoit s'il y en avoit quelque raifon particulière ,...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Opuscules, Zväzok 1

Claude Fleury - 1780
...n'étoit pas facile d'intimider des Préla's accoutumés à réfifter aux perfécutions des Payens. Leur maxime fondamentale étoit de travailler de tout leur pouvoir au falut des autres , mais de ne fe pas pamt cp.lQ. Per(Jre avec les incorrigibles. Le pénitent n'avançoit donc d'un degré à l'autre...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Dictionnaire historique des cultes religieux: établis dan le monde ..., Zväzok 3

Jean François de Lacroix - 1821
...maxime fondamentale étoit de travailler de tout leur pouvoir au salut des autres, mais de ne passe perdre avec les incorrigibles. Le pénitent n'avançoit...à l'autre que par l'ordre du prélat. » Le temps seul ne déoidoit pas de la pénitence; mais on l'abrégeoit s'il y en avoit quelque raison particulière,...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe

Les mœurs des Israélites et des Chrétiens

Claude Fleury - 1867 - Poèet stránok 275
...pouvoir au salut des autres, mais de ne pas se perdre avec les incorrigibles. Le pénitent n'aVançait donc d'un degré à l'autre que par l'ordre du prélat. Le temps seul ne décidait pas de la pénitence ; mais on l'abrégeait s'il y avait quelque raison particulière,...
Úplné zobrazenie - O tejto knihe




  1. Moja kni¾nica
  2. Pomocník
  3. Roz¹írené vyhµadávanie kníh
  4. Stiahnu» PDF