Obrázky na stránke
PDF
ePub

ESSAI SUR L'INDIFFÉRENCE

EN MATIÈRE

DE RELIGION.

Se trouve chez les Libraires ci-après :

Dans les Départemens,

chez MM. là chez MM. Agen, Noubel.

Lyon, Maire. Aix en Provence, lontier. - Rivoire. Angers, Pavie.

- - Rusand, - Fourier-Mame.

--- Bohaire. Avignon, Fr. Seguin. Mans (le), veuve Dureau. ----- Aubanel.

Marseille, Masvert. Bayeux, Groult.

---- Camoin frères. Bayonne, Bonzom.

Montauban , Crosilhes. - --- Gosse.

| Montpellier, Auguste Seguin. Besançon, Girard.

-- - Sevalle. - veuve Métoyer. Nantes, Busseuil l'aîné. M“ Deis.

- Forest. Beziers , Bousquet.

Nimes, Melquiond. Bordeaux , veuve Bergeret. Orléans , Monceau. - Melon. .

Perpignan, Aizine. ---- Gassiot aîné. . " Poitiers , Barbier. Bourges , Gille.

Puy (le), La Combe.
Brest, Michel.

Quinper, Chapalain.
--- Lefournier et Desperiers. | Rennes, demoiselle Vatar.
Carcassonne, Gadrat-Capel. --- Mollies.
Châlons-sur-Saône, Dejussieu. Rouen , Frère.
Clermont-Ferrand, Landriot. - Renault.
Dijon , Lagier.

Saint-Brieuc, Prudhomme. ---- Coquet.

Strasbourg, Levrault. La Rochelle , Pavie.

Toulouse, Douladoure aiué. Lille, Vanack ere.

---- Senac. - Lefort.

- --- F. Vieusseux. -- Malo.

Valenciennes, Boucher. Lyon, Périsse frères.

-Giard.

OUVRAGES DE M. L'ABBÉ F. DE LA MENNAIS,

Chez les mêmes Libraires - Éditeurs : RÉFLEXIONS SUR L'ÉTAT DE L'ÉGLISE EN

FRANCE pendant le dix-huitième siècle, et sur sa situation actuelle; suivies de Mélanges religieux et philosophiques, seconde édition , un fort volume in-8. Paris, 1820.

6 fr. broché. ESSAI SUR L'INDIFFÉRENCE EN MATIÈRE DE

RELIGION, 2 volumes in-8. Paris, 11 fr. 50 c.

SUR L'INDIFFÉRENCE

EN MATIÈRE

DE RELIGION,

Hughe
PAR M. L'ABBÉ F. DE LA MENNAIS.

licite

Brautdes

Impius, cùm in profundum venerit.... contemnit.

PROY. XVIII, 3,

wwwwww

TOME SECOND.
wwwwwwwwwwwwwwwwwwm

PARIS,

TOURNACHON- MOLIN ET H. SEGUIN,

LIBRAIRES, RUE DE SAVỌIE, No 6, F. S. G.

M. DCCC, XX.

Vignaud Library 7031-7425

PRÉFACE.

La première partie de l'Essai sur l'indifférence en matière de Religion , parut il y a deux ans. La bienveillance avec laquelle elle fut accueillie, montre combien les peuples sentent le besoin de la vérité, et combien il seroit facile de rétablir son règne, si les gouvernemens secondoient cet heureux mouvement des esprits, s'ils connoissoient leur force, s'ils avoient foi dans la puissance que Dieu leur a donnée.

Mais, au contraire, ils se croient plus foibles que toutes les erreurs, plus foibles que toutes les passions. Ils ont des désirs, et point de volonté. Irrésolu, craintif, le

« PredošláPokračovať »