Dictionnaire historique des cultes religieux [by J.F. de la Croix]. Nouv. (2e) éd., par m. Delacroix

Predný obal
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 561 - ... condité ou la ftérilité des campagnes. Ils ajoutent que « cette matiere , toujours occupée au gouvernement » de l'univers , eft néanmoins aveugle dans fes aftions » les plus réglées , qui n'ont d'autre fin que ^celle que » nous leur donnons , & qui , par conféquent , ne » font utiles qu'autant que nous fçavons en faire un » bon ufage. » Ce fyftême fut adopté , vers le commencement du quinzieme fiécle , par une nouvelle...
Strana 414 - ... font pousser des cris horribles. — La torture de l'eau consiste à faire avaler une quantité d'eau au patient, ensuite on le couche sur un banc creux, dans lequel on le serre à volonté. Ce banc a un bâton qui le traverse et qui tient le corps du patient comme suspendu. La position lui rompt l'épine du dos avec des douleurs incroyables. — La torture du feu est la plus rigoureuse de toutes. On allume un brasier ardent, ensuite on frotte la plante des pieds du criminel de matières pénétrantes...
Strana 738 - La priere & le travail des mains, telles étoient les principale» occupations de ces premiers moines. Leurs cellules étoient un peu éloignées les unes des autres. Ils y demeuroient pendant tout le jour, appliqués au travail, & ne fe voyoient que le foir & la nuit , aux heures de la priere. Il y avoit de ces moines qui travailloient à la campagne, & fe...
Strana 187 - Auffi-tôt que le deuil eft fini autour du mort , & qu'on l'a enfeveli , on le porte fur les épaules au lieu deftiné à fa fépukure.
Strana 721 - Meflîe à Bethléem. On y trouve auffi des inveftives contre l'idolatrie. Leftyle de Michée eft élévé, pathétique, éloquent, & approche beaucoup de celui d'Ifaïe. MICHEL , (ordre de S.) ordre militaire , inftitué par Louis XI, à Amboife, en 1469. Le collier de' cet ordre eft fait de coquilles lacées l'une avec l'autre fur une chaînette d'or , d'où pend une médaille de l'archange S. Michel, ancien protefteur de la France. Cet ordre, d'abord fort illuftre, devint fi commun fous le regne...
Strana 46 - confiftoit , dit M. de Saint-Foix , à jetter l'accufé dans une grande & profonde cuve pleine d'eau , après lui avoir lié la main droite au pied gauche, & la main gauche au pied droit. S'il enfonçoit, on le croyoit innocent : s'il furnageoit, c'étoit une preuve que l'eau, qu'on avoit eu la précaution de bénir , le rejettoit de fon fein , étant trop pure pour y recevoir un coupable.
Strana 224 - ... de la patrie. Ce font ordinairement des femmes qui font chargées de faire ces lamentations. Lorfqu'elles font fatiguées d'un exercice fi violent , elles boivent du vin de palmier, pour rétablir leurs forces , & recommencent enfuite avec plus de vivacité leurs démonftrations de douleur.
Strana 719 - Voici, felon cet auteur, comment ils arrangent le fyftême de la création.'» Les fauvages croient & tiennent pour affuré qu'ils ont tiré leur origine des animaux, et que le Dieu qui a fait le ciel s'appelle Michapous. Ils ont quelque idée du déluge, & croient que le commencement du monde n'eft que depuis ce temps-là ; que le ciel a été créé par ce Michapous, lequel enfuite créa tous les animaux qui fe trouverent fur des bois flottants , dont il fit un...
Strana 50 - ... qui font en ufage à Siam , eft celle dont la Loubere parle en ces termes : « Le roi de Siam livre quelquefois les parties aux tigres ; & celui que les tigres épargnent pendant un certain temps , eft cenfé innocent. Que fi les tigres les dévorent tous deux , ils font tous deuxeftimés coupables.
Strana 429 - Dieu qui lui fourniffoit des ha• bits & de» fourrures , on mettoit fur la tête d'Ifîs des .},andelfiues,,ide* peaux coufues , quelquefois de» plumes rangées les unes fur les extrémités des autres , ou de petites écailles proprement rapprochées. Quelquefois , pour faire entendre que la terre nourrit toutes fortes d'animaux pour le fervice des hommes , on entouroit Ifis de têtes d'animaux. Pour fignifier une récolte abondante , on la couvroit d'un grand nombre de mamelles. Lorfque l'année...

Bibliografické informácie