Oeuvres de Fénelon, Zväzok 10

Predný obal
L. Tenré [et] Boiste fils ainé, 1822
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 28 - Vous devez faire honneur à la piété, et la rendre respectable dans votre personne. Il faut la justifier aux critiques et aux libertins. Il faut la pratiquer d'une manière simple, douce, noble, forte et convenable à votre rang. Il faut aller tout droit aux devoirs essentiels de votre état par le principe de l'amour de Dieu, et ne rendre jamais la vertu incommode par des hésitations scrupuleuses sur les petites choses.
Strana 265 - Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme, et de tout votre esprit. C'est là le plus grand et le premier commandement.
Strana 29 - Quoniam angelis suis mandavit de te : * ut custodiant te in omnibus viis tuis. In manibus portabunt te : * ne forte offendas ad lapidem pedem tuum.
Strana 390 - Il n'aime plus les gens, il n'en est point aimé ; on le persécute, on le trahit; il ne doit rien à qui que ce soit. Mais attendez un moment, voici une autre scène. Il a besoin de tout le monde; il aime, on l'aime aussi ; il flatte, il s'insinue, il ensorcelle tous ceux qui ne pouvaient plus le souffrir ; il avoue son tort, il rit de ses bizarreries, il se contrefait ; et vous croiriez que c'est lui-même dans ses accès d'emportement, tant il se contrefait bien.
Strana 387 - Il se coucha hier les délices du genre humain : ce matin on est honteux pour lui , il faut le cacher. En se levant , le pli d'un chausson lui a déplu ; toute la journée sera orageuse , et tout le monde en souffrira.
Strana 257 - IL me parott , monsieur, que la plus importante de toutes vos questions est celle que vous me faites sur l'ignorance de vos devoirs. Vous voudriez bien qu'il vous fût permis de vous contenter de ce que vous en avez connu, sans vous embarrasser pour en connoître davantage : mais je vous avoue que je ne puis entrer dans votre sentiment. Ce n'est pas que j'approuve ces sévérités excessives et indiscrètes qui veulent qu'un homme tremble à chaque moment et à chaque chose qu'il fait de peur de...
Strana 154 - Il faut cultiver les hommes dans l'ordre de la providence , sans compter jamais sur eux , non pas même sur les meilleurs. Dieu est jaloux de tout, même des siens ; il ne faut tenir qu'à lui , et le voir sans cesse à travers les hommes , comme le soleil à travers des vitres fragiles. Ne te décourage jamais à la vue de tes fragilités et de tes inconstances ; il faut savoir à quoi s'en tenir avec soi-même pour se désabuser de soi , et pour s'en déposséder. Quelques miseres honteuses qu'on...
Strana 8 - L'envie de plaire à Dieu qu'on aime fait que, si on souffre, on aime à souffrir; la souffrance qu'on aime n'est plus une souffrance. Cet amour ne trouble , ne dérange , ne change rien dans l'ordre que Dieu a établi.
Strana 17 - Saulzoir, vous n'avez rien que de sage et de réglé auprès de votre personne ; c'est une nécessité à laquelle on est accoutumé pendant les campements des armées. On est fort édifié du bon ordre et de la police que vous faites garder. Jamais rien ne vous sera dévoué, monseigneur, avec un plus grand zèle et un plus profond respect, que je le serai jusqu'au dernier soupir de ma vie.
Strana 310 - ... envisager le bout de ses forces auquel on touche ; que tout se réduit à fermer les yeux , et à ouvrir la main pour prendre toujours , sans savoir si on trouvera de...

Bibliografické informácie