Réponses critiques a plusieurs difficultés proposées par les nouveaux incrédules: sur divers endroits des livres saints

Predný obal
Chez Mequignon Junior, 1826
 

Èo hovoria ostatní - Napísa» recenziu

Na obvyklých miestach sme nena¹li ¾iadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobrazi» v¹etky

Èasté výrazy a frázy

Populárne pasá¾e

Strana 138 - Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi vivra , quand même il serait mort.
Strana 138 - Alors Marthe dit à Jésus : Seigneur, si vous eussiez été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais je sais que présentement même Dieu vous accordera tout ce que vous lui demanderez.
Strana 47 - Regardez les oiseaux du ciel ; ils ne sèment ni ne moissonnent, ni n'amassent dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit.
Strana 36 - Regardez mes mains et mes pieds, et reconnaissez que c'est moi-même : touchez-moi, et considérez qu'un esprit n'a ni chair, ni os, comme vous voyez que j'en ai.
Strana 45 - Joseph partit aussi de la ville de Nazareth qui « est en Galilée, et vint en Judée à la ville de David, «appelée Bethléem, parce...
Strana 105 - Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son œuvre.
Strana 103 - Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.
Strana 264 - ... et s'affermissant dans la prononciation et dans les idées attachées aux mots*; enfin il se crut en état de rompre .le silence, et il déclara qu'il parloit, quoique ce ne fût encore qu'imparfaitement. Aussitôt des théologiens...
Strana 53 - Et jetant un cri, il dit : Père Abraham, ayez pitié de moi, et envoyez Lazare, afin qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau pour rafraîchir ma langue, car je souffre horriblement dans cette flamme.
Strana 132 - Juifs ne crurent point que cet homme eût été aveugle et qu'il eût recouvré la vue, jusqu'à ce qu'ils eussent fait venir son père et sa mère, 19. Qu'ils interrogèrent, en leur disant : Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant?

Bibliografické informácie