Chefs d'oeuvre ou sermons choisis, Zväzok 2

Predný obal
J.J. Paschoud, 1824
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 328 - Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole; et mon Père l'aimera : et nous viendrons à lui, et nous ferons en lui notre demeure.
Strana 119 - Quoi, cet homme, qui vous dit, que pour être en droit de s'assurer qu'on est en état de grâce , il faut avoir pour Dieu un amour de préférence, qui nous fasse mettre son service au dessus de celui des créatures; cet homme, qui jugeant par mille et mille présomptions que vous préférez le service des créatures à celui du Créateur, conclut de ce triste...
Strana 327 - Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne craignez point.
Strana 313 - C'est ici mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés.
Strana 313 - C'est à cela que tous connaîtront que vous êtes mes Disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.
Strana 162 - D'un côté, exempt, du moins en apparence, de toute passion contraire à l'esprit de l'Evangile, chaste dans ses mœurs, grave dans ses discours , sobre dans ses alimens, austère dans son genre de vie ; d'un autre côté, employant toute la pointe de son génie à combattre les bonnes mœurs , à attaquer la chasteté, la modestie, toutes les vertus chrétiennes. D'un...
Strana 303 - Toutefois je vous dis la vérité ; il vous est avantageux que je m'en aille ; car, si je ne m'en vais, le consolateur ne viendra point à vous ; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai.
Strana 161 - D'un côté, grand philosophe, sachant démêler le vrai d'avec le lanx, voir l'enchainure d'un principe et suivre une conséquence. D'un autre côté , grand sophiste, prenant à tâche de confondre le faux avec le vrai, de tordre un principe, de renverser une conséquence.
Strana 77 - Le pharisien qui l'avait convié, voyant cela, dit en lui,même : Si cet homme était prophète, il saurait sans doute qui est cette femme qui le touche, et qu'elle est de mauvaise vie.
Strana 72 - étonnés et ayez-en de ï horreur ; car mon peuple a fait « deux maux : ils m'ont abandonné, moi qui suis la « source des eaux vives, pour se creuser des citernes « crevassées, qui ne contiennent point d'eau (1).

Bibliografické informácie