Œuvres complettes de J. J. Rousseau, citoyen de Genève: Mélanges

Predný obal
Chez Bélin, Caille, Grégoire, Volland, 1793
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 242 - C'est un corps intermédiaire établi entre les sujets et le souverain pour leur mutuelle correspondance, chargé de l'exécution des lois et du maintien de la liberté tant civile que politique.
Strana 27 - Nos prosélytes auront deux règles de foi qui n'en font qu'une : la raison et l'Évangile; la seconde sera d'autant plus immuable qu'elle ne se fondera que sur la première, et nullement sur certains faits, lesquels, ayant besoin d'être attestés, remettent la religion sous l'autorité des hommes.
Strana 241 - Et qu'est-ce qu'une loi ? C'est une déclaration publique et solennelle de la volonté générale sur un objet d'intérêt commun. Je dis, sur un objet d'intérêt commun ; parce que la Loi perdrait sa force, et cesserait d'être légitime, si l'objet n'en importait à tous1.
Strana 66 - Aussitôt alarmés, effrayés, ils s'assemblent, ils discutent, ils s'agitent, ils ne savent à quel saint se vouer; et après force consultations *, délibérations, conférences, le tout aboutit à un amphigouri où l'on ne dit ni oui ni non, et auquel il est aussi peu possible de rien comprendre qu'aux deux plaidoyers de Rabelais ** •'. La doctrine orthodoxe n'est-elle pas bien claire, et ne la voilà-t-il pas en de sûres mains...
Strana 58 - Qu'on me prouve aujourd'hui qu'en matière de foi je suis obligé de me soumettre aux décisions de quelqu'un , dès demain je me fais catholique , et tout homme conséquent et vrai fera comme moi.
Strana 4 - Rien de moins important pour le public, j'en conviens, que la matière de ces Lettres. La constitution d'une petite république , le sort d'un petit particulier, l'exposé de quelques injustices, la réfutation de quelques sophismes , tout cela n'a rien en soi d'assez considérable pour mériter beaucoup de lecteurs : mais si mes sujets sont petits , mes objets sont grands , et dignes de l'attention de tout honnête homme.
Strana 56 - ... de leur autorité propre, de celle de leur raison. Ils dirent que le sens de la Bible étant intelligible et clair à tous les hommes en ce qui...
Strana 122 - Si l'on nie les prestiges , on ne peut prouver les miracles , parce que les uns et les autres sont fondés sur la même autorité. Et si l'on admet les prestiges avec les miracles , on n'a point de règle sûre, précise et claire, pour distinguer les uns des autres : ainsi les miracles ne prouvent rien.
Strana 104 - Dieu peut-il faire des miracles ? C'est-à-dire, peut-il déroger aux lois qu'il a établies? Cette question sérieusement traitée serait impie si elle n'était absurde : ce serait faire trop d'honneur à celui qui la résoudrait négativement que de le punir; il suffirait de l'enfermer.
Strana 308 - Un peuple libre obéit, mais il ne sert pas; il a des chefs, et non pas des maîtres ; il obéit aux lois , mais il n'obéit qu'aux lois, et c'est par la force des lois qu'il n'obéit pas aux hommes.

Bibliografické informácie