Obrázky na stránke
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors]

Svara

CINQUIEME SATYRE

DEIVVENAL

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]

ou le pareíleux Bootes conduit lentement fou Cha»riot froid , St glacé,

10. De Cmviwî Cvryäimta 'via'eêi4. Il faut te те!tre en colere comme un Corybante_ Il falloir fans cloute queles Paraiites fuffent ex­pol`e’s ïde grandes indignirés ‚ Sc que ceux, qui leur donnoient à man,gernon feulement ne Ellen: aucun cas d'eux,­ mais qu'ils priflcnt рыб: illes faire maltraiter par leurs Efclaves. Ce qui fait bien voir jufques oil ils por

toient leur orgueil. Car quand il ей grand „Н ей cer*

tain qu’il ей coûjours accompagné de cruauté. Ce гГей quele falle ‚ 8c la fierté, qui [ontque les homrues, quin'ul`ent pas de la grandeur avec moderat1on,rraitent fr cruellement ceux, qui leur font (bûmis. Tibere, Neron,Domitieu eiloieut fiers, 8c cruels rout eufemble.

1 r. Be/li; дадим“. Cette guette fut fous le Соц; fulac de Jules Cefar , 28( de M. Philippes, ou de L. Opicius` felon le témoignage de Бош; livre 5. Ch. 1 7- Се qui fait bien voir de combien d'annêes eůoir cc vin, que Ушел bcuvoit au temps de Domitien. _

„ I2... El rupla рейтинг fnlphum vitre. Comme je Prétens dégager ma Traduétion des obfcutirés iam'

[ocr errors][ocr errors][graphic][ocr errors][ocr errors]
« PredošláPokračovať »