Obrázky na stránke
PDF
ePub
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

Per calamos venatricis, pharetramque puella
Perque tuum pater Ægæi Neptune tridentem :
Addit & Herculeos arcus, hastamque Minerva.
Quicquid habent telorum armamentaria cæli.
Si vero e pater eft, comedam, inquit flebile

gnati
Sinciput elixi, Pharioque madentis aceto.

Sunt qui in fortunajam casibus omnia ponant,
Et nullo credunt mundum re&tore moveri,
Natura volvente vices & lucis anni,
Atque ideo intrepidi quacunque altaria tan-

gunt.

Ejt alius metuens, ne crimen pæna fequatur,
Hicputat effe Deos, & pejerat, atque ita fecum,
Decernat quodcunque volet de corpore nostro
Ilis, o irato feriat me a lumina siftro
Dummodò vel cæcus teneam, quos abnego, num-

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

mos.

[ocr errors]

Et phthifis, & vomice putres, & dimidium crus
Sunt tanti ! pauper locupletem optare podagram
Nec dubitet Ladas, fi non eget Anticyra, nec.

[merged small][ocr errors]

Archigene. quid enim velocis gloria plantæ Præstat, & efuriens Pilææ ramus olivæ? Ut fit magna, tamen certe lenta ira Deorum

est. Si curant rigtur curtos punire nocentes, Quando ad me venient? sed exorabile Now

men

Fortasse experiar; solet his ignoscere. multi
Committunt eadem diverfo crimina fato.
Ille crucem pretium sceleris tulit, hic diade-

ma ,

Şic animum dira trepidum formidine culpa Confirmant, tunc te facra ad delubra vocan

tem

Præcedit , trahere immo ultro , ac vexare para

tus.

Nam cum magna mala fupereft audacid cau

Sa, Creditur à multis fiducia. mimum agit ille, Vrbani qualem fugitivus scarra Catulli. Tu miser exclamas, ut Stentora vincere pofsis,

qu'il n'eût point d'autre mal, où il falluft employer de grands reinedes, & les plus habiles Medecins, Car que luy vaut la gloire d'avoir remporté le prix de la course; son rameau d'olivier l'empeschera-t-il de petir de faim?

D'ailleurs, lí cette colere des Dieux est grande, elle n'est pas prompte. S'ils veulent donc fe donner la peine de punir tous les coupables, quand viendront-ils à moy ? Pourquoy mesme ne me pardonneront-ils pas ? Il y en a d'aussi coupables, que moy, ausquels ils ont pardonné. Les mesmes crimes ont eu souvent un fort bien different. Il est vray que l'un en a eu pour récompense une mort honteuse: Mais un autre par la mesıne voye est monté sur le Throsne.

C'est ainsi qu'ils se rasseurent contre les frayeurs de leur conscience, qui a horreur du pariure. Aprés cela , si vous les appellés de. vant les Autels, ils seront plus prests que vous à s'y presenter ; ils vous y appelleront vousmesme , & vous seront importuns, pour vous obliger à y estre present avec eux. Or il y en a plusieurs qui se laissent surprendre par la hardiesse, avec laquelle un impudent menteur ofera solltenir une mauvaise cause. Ainsi yous les verrés crier contre vous,

ausfi haut que l'Esclave fugitif du Poète Carulle.

Cependant vous vous plaignés, & vous élevés une voix plus éclatante que celle de Sten

tor, ou du Mars d'Homere. O Jupiter , tu entens ces pariures ! & tune reinuës

pas

mef mes les levres , toy qui devrois élever la voix contre eux, bien que tu sois de marbre , & d'airain. Pourquoy

brûlons-nous des encens sur les Autels, pour nous acquitter de nos vous ? Pourquoy te faisons-nous tant de Sacrifices , fi il n'y a point de difference entre tes Statuës & celle de Bathylle?.

Appaisés vostre colere, cher Calvinius , & écoutés ce que ie puis vous répondre, moy qui n'ay leu ny Cyniques, ny Stoïciens, & qui ne suis point un des Admirateurs d'Epicure, & qui ne dis point qu'il se contentoit des herbes d'un petit iardin. Que ceux qui sont dangereusement malades soient traités par les plus grands Medecins. Vn Escholier de Philippe, qui n'est pas un fort habile Maistre, est affés bon

pour vostre mat. Siil n'y a iamais eu sur la terre un fait si de. testable, ie me tais, Je ne vous deffens point de vous plaindre, de battre vostre poitrine à coups de poing, de vous donner à vous melme des soufflets. Aprés cette perte ,

fermés vostre porte, comme dans un deüil. Il est bien plus grand, quand on a perdu son argent, que lorsque l'on n'a perdu que quelqu'un de ses parens. Personne ne feint fa douleur dans un tel accident. On ne se contente point d'ou

sa robe, comme si on vouloit la

vrir un peu

Vel potius quantum Gradivus Homericus:audis
Iuppiter hæc? nec labra moves, cum mittere vo-

cem

Debueras, vel marmoreus, vel aheneus? aut cur
In carbone tuo charta pia thura soluta
Ponimus & fe&tum vituli iecur, albaque porci
Omenta ? ut video, nullum difcrimen habendi eft
Effigies inter veftras, staruasque Vagelli.

Accipe que contra valeat folatia ferre,
Et qui nec Cynicos, nec Stočca dogmata legit
A Cynicis tunica diftantia, non Epicurum
Suspicit exigui latum plantaribus horti.
Curentør dubii medicis maioribus agri,
Tu venam vel discipulo committe Philippi..

Si nullum in terris tam detestabile fa&tum
Oftendis, taceo, nec pugnis cadere peétus
Te vero, nec plana faciem contundere palma:
Quandoquidem accepto claudenda eft janua

damno, Et majore domus gemitu, inajore tumultu Planguntur nummi,quam funera,nemo doloré Fingit in hoc casu, vestem diducere fummam

« PredošláPokračovať »