Obrázky na stránke
PDF
ePub

Omnia deterius tua per veftigia peccet,
5 Corripies nimirum, & caftigabis acerbo

Clamore, ac post hec tabulas mutare parabis.
Vnde tibi frontem libertatemque parentis,
Cum facias peiora fenex! vacuumque cerebro
fampridem caput hoc vextosa cucurbita guerra
Hofpite venturo ceffabit nemo tuorum:
Verrepavimentum, nitidas oftende columnas;
Arida cum tota defcendat aranea tela:
Hic lavet argentum, vafa afpera tergeat altcr.
Vox domini fremit instantis, virgamque tenentis.
Ergo miser trepidas, ne stercore fæda caning
Atria displiceant oculis venientis amici,
Ne perfufa luto fit porticus, & tamen uno
Semodio scobis hac emendat feruulus unks:
Illud non agitas, ut fan&tam filius omni
Afpiciat fine labe domum, vitioque carentem?
Gratum est, quod patriæ civem , populoque

dedisti, Si facis, ut patriæ fit idoneus, utilis agris. Utilis & bellorum, & pacis rebus agendis,

desordre de la conduite ; fi allant sur vos pas il fait encore de plus mauvaises démarches que vous; oferés-vous le reprendre, cricrés vous contre luy , changerés-vous vostre testament comment en aurés.vous la hardiesse ? aurés-vous la liberté d'un pere; vous qui dans un age plus avancé, estes bien moins fage que luy, qui estes une teste sans cervelle, & qui depuis long-temps avez un grand besoin vous-mesme d'hellebore,

Quand vous attendés un hoste, vous occupés tous vos Esclaves : que l'un balaye; que l'autre frotte les pilliers; que l'un abate ces araignées avec leurs toiles; que celuy-cy laye l'argenterie; que celuy.là l'essuye. On entend retentir la voix d'un Maistre dans toute la maison, où il est empressé à preparer tous, tes choses.

Quoy, vous vous donnés tant de peine, de peur que vo Are Sale ne déplaise à vostre ami, s'il y voyoit quelque chose de mal-propre. Vous prenés garde avec tant d'inquietuds, que les chiens n'y gârent rien, que vostre GalIerie soit extrêmement nette, que tout éclate dans vostre maison. Ce n'est pas neanmoins une fort grande affaire. Le moindre Esclave n'a qu'à ramasser un peu

de poussiere, & tout sera en fort bon état. Mais vous ne vous mettés point en peine de faire voir à vostre fils une maison fans desordre, & cxcmte de def

-

bien que

fauts. La patrie vous est obligée de luy avoir. donné un Citoyen, si vous faites en sorte

par une bonne éducation qu'il luy soit utile, ou dans les affaires de la paix, ou dans les armes, ou enfin dans l'agriculture: Car enfin, tout le

que l'on en peut attendre dépend de la manicre , dont vous l'élevés, 8c des exemples, qu'il voit chés vous.

La cigogne nourrit ses petits de ferpens & de lefarts, qu'elle cherche dans les lieux écar. tés; lorsqu'ils ont les aisles assés fortes, ils cherchent aufli la mesme nourriture : Levautour apporte aux fiens quelque partie d'un cadavre , qu'il a enlevée sur quelque gibet. Quand ils sont devenus grands , & qu'ils font aufli leurs nids, c'est de cette proye qu'ils se nourriffent. Les aigles, les épreviers, les faucons ne s'abattent que sur les lievres, les chevreaux, les perdrix ; & lorsque leurs petits sont affés forts ils ne s'élevent en l'air, que pour aller à cette challe, qui les a nourris dés le moment qu'ils ont esté éclos.

Cetronius aymoit à bâtir; il élevoit de luperbes châteaux , tantost sur le rivage de Gaietre, tantost sur la Montagne de Tivoli, eu sur celle de Preneste. Il faisoit yenir les plus beaux marbres de la Grece & des Provinces encore plus éloignées, voulant faire quelque chose de plus beau que les Temples de la Fortune , & d'Hercules, comme Pofides, l'Af

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Plurimum enim intererit, quibus artibus , &

quibus hunc tu
Moribus instituas. Serpente Siconia pullos
Nutrit, & inventa per devia rura lacerta:
Illi eadem fumptis, quarunt animalia pennis.
Vulcur jumento, o canibus, crucibusq; reli&tis,
Ad fætus properat, partemque cadaveris affert:
Hinc eft ergo cibus magni quoque vulturis, & fc
Pafcentis, propria cum jam facit arbore nidos.
Sed leporem, aut capream famula Jovis & genea
In salts venantur Aves, hinc præda cubili
Ponitur: inde autem, cum fe matura levaret
Progenies, stimulante fame, festinat ad illam
Quamprimum rupto pradam guftaveris'ovo.
Ædificator erat Centronius, & modò curyo,
Litore Cajete, fumma nunc Tiburis arce,
Nunc Prenestinis in moribus, alta parabat
Culmina villarum Græcis, longeque petitis
Marmoribus vincens Fortuna, atque Herculis

edem,

[ocr errors]

rofe

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Ut spado vincebat Capitolia noftra Posides. , Dum fic ergo habitat Contronius, imminuit rem, Fregit opes, nec parva tamen menfura relikte Partis erat; totam hanc turbavit filius amens; Dum meliore novas attollit marmore villas.

Quidam fortiti metuentem fabbata Patrem, Nil preter nubes, i cæli Numen adorant,

Nec diftare putant humana carne suillam,

Quapater abstinuit, mox praputia ponunt. Romanas autem foliti contemnere leges, Judaicum edifcunt, o servant ac metuunt jay Tradidit arcano quodcunque volumine Moses Non monftrare vias, eadem nifi facra colenti:

Quæfitum ad fontem folos deducere verpes. Sed pater in caufa, cui feptima quaque fuit lux Ignava , & partem vite non attigit ullam. Sporte tamen iuvenes imitantur cetera, solam

« PredošláPokračovať »