Obrázky na stránke
PDF
ePub

avec la foudre, Neptune avec son trident. Jljugeoit sans doute que ces expressions, qui sont des Images embellisfoient la Pcësie, & que ce n'estoit pas malquer la nature, mais la representer avec plus de force.

3. Clitumni pafcua. Fleuve de Toscane, où Pline dit

que les beufs deviennent blancs quand ils co ont beu.

Si quando Poetica furgit Tempestas. Parce que c'est une description, ou tous les Poëtes s'exercent. Mais il n'y en a pas de plus belles, que celles d'Ho. mere dans son Odyssée.

s. Pictores quis nefcit ab Ifide paki. Comme il a desfein de se moquer de la supersticion des hommes, il parle plûtost d Isis que d'une autre Divinité; parce que les Ægyptiens, qui l'adoroient, estoient citre. mement superstitieux. Nostra Regio tam prafentibus plena est numinibus, ut facilius pofsis deum, quàm hominem invenire. C'est un des bons mots de Petrone sur le sujet de cette Remarque.

6. Orne cratera capacem. Une coupe de la grandeur d'une cruche, ou d'une Urne, qui contenoit quarante-huit Hemines. L'Hemine est le demi sextier , tel qu'il est à Paris, si l'on en yeut croire une nouvelle supputation. Pholus est le nom d'un Cene taure grand beuveur, & apparemment on connoisloic au temps de Juvenal que la femme de Fuscus aymoic aulli à boire.

7. Vel conjuge Fulci. Il y en a, qui n'approuvent pas que le Poëte s’arrelte dans un endroir tout serieux à d'aussi petites Circonstances, que celles qui sont dans ce Vers. Mais on ne doit pas appliquer cette Regle au Style Satyrique.

8. Baiana perusa cmybe. J'ay traduit, cù les moindres barques peuvent voguer en seureté, parce que Baics estoit un sejour agreable, où l'on avoit beauTome 11.

Сс

1

coup de petites barques au Port, pour le promenet fur la mer.

9. Nam fi Libitinam evaserit. Dans Suetone illigni. fie Proserpine, parce que l'on vendoit dans son Temple les choses pecessaires aux Funerailles. Dans Va. kere. Maxime , le mestier d'ensevelir les Morts. Dans Horace, & en cet endroit la mort. Multa pars mei vitabit Libitinam,

10. iugulata Mycenis. Ville du Peloponese Capitale du Royaume d’Agamemnon. Pour ce qui est d'Iphigenic fille d'Agamemnon, qui fut presentée en Sacrifice sur le Port d'Aulide, c'est une chose connuë. Mais il paroist que le Poëte se moque de la superfti. tion d'Agamemnon.

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

"O Memes improbos effe miferos. C'est le dessein de

cette Satyre, qui est une des plus belles. Il console d'abord son ami sur le déplaisir qu'il a de ce qu'on luy dénie un dépoft considerable Et de là il catre dans le sujet principal de son discours qui est de monstrer que le vice n'est jamais impuni. C'est ainfi qu'il mêle de petites Histoires aux Instructions qu'il donne , pour le rendre d'autant plus utile', qu'il ne paroist point qu'il ayt dessein de donner des Mais ximes:

2. Gratia fallacis Pretoris vicerit umum, Où l'on mettoit les cendres des Morts, di aussi où l'on jetroit les Billets de ceux, qui donnoient leurs suffrages pour l'étection d'un Magistrat. Ici Oma se mer pour le suffrage du Preteur, parce qu'on donnoit aula son fuffrage par Billets dans les procés. 3. Vix funt totidem, quoi Thebarum porta. Il y a

de

cu deux Thebes, l'une d'Ægypte, & celle-cy, qui cstoit en Bæorie, qui avoit sept portes, que Stace domme toutes au l. 8. dera Thebaïde.

4. Vel divitis ostia Nili. Le Nil entre dans la mer par sept embouchures. Le nombre de fepi eft marqué peut-eftre par rapport à celuy des Sages de la Gręce dont Aufone'a eu soin de receuillir les princi. pales Maximes.

S: Et à nulla posuit. naturai metallo. Les Latins ne parlent que de quatreages par comparaison aux quatre metaux les plus conliderables: Les Grecs en comptoient autant que

metaux;& c'elt selon leur compte que le Poëte dit qu'il n'y a point aflés de me. taux pour exprimer jusqu'à quel point de corruption on eft veru.

6. Bulla digniffime. Ne meriteriés-vous pas d'être traité en enfant ? Parce que Bula estoit une medaillc, que l'on faifoit porter aux jeunes enfans de qualité. Et c'est peut-estre de la

que

l'on a nommé les Bulles des Papes, parce qu'il y a au bas une medail. le de plomb, marquée des Figures de S, Pierre & de S. Paul.

de 7. Et facta.comparo mula. Il raiile de beaucoup choses incroyables que l'on trouve dans les Anciens, Bimembri puero. Le Minotaure. Mirandis fub Art tro piscibus, dont parle Plinc au Livre g.. 6.5 7. LA &tis vortice torrens, comme dit Ovide. Flumnina jam lactis, jam Flumina nettaris ibant. C'a elté le deffaut particulier des plus grands Poëtes d'avoir dit des choses-trop incroyables, voulant parvenir au merveilleux, qui eft fi necellaire dans la grande Poëfe.

8. Iraia feriat mea lumina fástro. C'est une forte d'Instrument de Musique à trois cordes, un Siftre. J'ay traduit de les Cymbales, bien que ce ne soit pas la mesme chose. Mais je ne pouvois pas mettre va Sistre. Il faut attendre que ces termes Coient receus, comme celuy de Conopæe, ou d'Hy drie.

9. Ut Stentora vincere poffis, vel potius quantum Gradivus Homericus. Stentor, ou plûtost Mars. N'y a t-il point une finesse Satyrique dans cette corre, ction, pour reprendre Homere d'avoir fait la voix de Stentor plus forte que celle de cinquante Hommes. Ce qui ne peut convenir à un mortel; mais ce qui convient tres bien au Dieu de la Guerre, quand cc ne seroit que pour exprimer par cette Image le bruit épouvantable des Armes.,

10. Dulcique senex vicinus 'Hymetto. C'est le Divin Socrate , qui estoit d'un village du Mont Himettedans l’Attique, dont le miel estoit excellent.

1 Il finit la Satyre par des sentiments fi beaux, qu'il semble

que
c'est un Abregé de tout ce quc

les; Ancitos Philofophes ont de plus cxcellent,

[merged small][ocr errors]
« PredošláPokračovať »