Syphilis ou Le mal vénerien, poeme latin de Jerome Fracastor: avec la traduction en François & de notes

Predný obal
chez Jacques-François Quillau, 1753 - 200 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 202 - A CES CAUSES , voulant favorablement traiter l'Expofant, nous lui avons permis & permettons, par ces Préfentes, de faire imprimer ledit Ouvrage autant de fois que bon lui femblera , & de le faire vendre & débiter...
Strana 202 - Prevôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils , & autres nos Jufticiers , qu'il appartiendra : SALUT.
Strana 204 - A&es requis & néceflaires , fans demander autre permiflîon , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires. CAR teleft notre plaifir.
Strana 204 - Verfailles le vingtneuvième iour du mois de Juin , l'an de grâce mil fept cent cinquante-trois, & de notre Règne le trente - huitième. Par le Roi en fon Confeil.
Strana 166 - Mnl vénérien, par Jérôme FRACASTOR, p. 166): « Je te salue, Arbre Saint, planté de la main des Dieux, Arbre charmant par ton feuillage, précieux par tes vertus, l'espoir des malades, la gloire et l'ornement du Nouveau Monde. Trop heureux les Peuples de nos climats, si le ciel eût voulu te faire naître et te perpétuer parmi nous ! Les...
Strana 29 - ... in ipso Aëre, qui terras circum diffunditur omnes ; Qui nobis sese insinuat per corpora ubique, Suetus et has generi viventûm immittere peste*.
Strana 166 - Trop heureux les peuples de nos cli« mats , si le ciel eût voulu te faire naître et te perpé» tuer parmi nous ! Les muses daigneront peut-être se » servir de mes chants, pour répandre tes bienfaits parmi » les nations de nos contrées, et célébrer ton nom dans » notre hémisphère. Si mes vers ne portent point ta » gloire chez les Bactriens (le Korasan en Perse), jusqu'au « pôle arctique, dans l'Abyssinie et dans les sables brû...
Strana 127 - Dum bibulas noûemque diemque emaceret humor. Inde coquunt : nec non illos ea cura fatigat , Vulcano ne fortè furens erumpat aquae vis , Et fuperundantem fpumam projeûet in ignes.
Strana 113 - Laeva haec abftrufum per iter via ducit ad illos. Dextera fed facri fluvii te fiftet ad undam , 'Argento fluitantem Uridam , vivoque metallo i tJndè falus fperanda.

Bibliografické informácie