Œuvres complètes de Thomas Reid: Essais sur les facultes actives de l'homme [cont.] 1829

Predný obal
Masson, 1829
0 Recenzie
Recenzie nie sú overované, ale Google kontroluje prítomnosť falošného obsahu a po jeho identifikácii ho odstraňuje
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 299 - ... véritable gloire de l'homme, de même la connaissance de son devoir est pour chacun de nous, dans toutes les situations de la vie, la première et la plus importante des connaissances. 6° Le devoir une fois connu , notre affaire la plus sérieuse doit être de l'accomplir et de fortifier notre âme contre les tentations qui pourraient nous en détourner. Les moyens d'y parvenir sont : d'entretenir en nous un . sentiment vif et toujours présent de la beauté de la vertu et de la laideur du...
Strana 118 - ... immemor, seu visa est catulis cerva fidelibus, seu rupit teretes Marsus aper plagas. me doctarum hederae praemia frontium dis miscent superis, me gelidum nemus 30 nympharumque leves cum Satyris chori secernunt populo, si neque tibias Euterpe cohibet nee Polyhymnia Lesboum refugit tendere barbiton.
Strana 211 - Qu'estce qu'une cause selon ces philosophes? Rien autre .chose qu'un phénomène antérieur et constamment associé à l'effet. Telle est l'idée de cause selon Hume , et Priestley parait donner les mains à cette opinion : « Une cause, dit ce dernier, n'est autre chose qu'une ou plusieurs circonstances antécédentes, constamment suivies d'un certain effet, la constance du résultat nous faisant juger qu'il ya une raison suffisante dans la nature des choses pour qu'il soit uniformément produit...
Strana 14 - de mathématiques très-curieux de déterminer sous quel angle précis les trois plans qui composent le fond d'une cellule doivent se rencontrer pour offrir la plus grande économie ou la moindre dépense possible de matériaux et de travail. Ce problème appartient a la partie transcendante des mathématiques et est l'un de ceux qu'on appelle problèmes de maxima et de minima.
Strana 217 - Dans.1 cas où les motifs contraires sont de la même espèce, t ne diffèrent que par la quantité, il est facile, j'en conviens, de déterminer quel est le plus fort : ainsi un présent de mille guinées est un motif plus fort qu'un présent de cent guinées; mais quand ils sont d'espèce différente, comme l'argent et la réputation, le devoir et l'intérêt, la santé et le pouvoir, les richesses et l'honneur, je le demande, par quel moyen apprécierons-nous leur force comparative?
Strana 362 - Hobbes est le seul philosophe qui , à ma connaissance , ait osé soutenir cette opinion; il regarde l'état de nature comme un état de guerre de tous contre tous...
Strana 145 - C'est une loi morale qui impose à l'homme de faire certaines choses parce qu'elles sont justes, et de ne pas faire certaines autres choses parce qu'elles sont injustes. Demandez à l'honnête homme par quel motif il se croit obligé de payer une dette d'honneur? la question même le choquera; admettre qu'il ait besoin d'un autre motif que du principe de l'honneur, c'est supposer qu'il n'a ni honneur , ni probité , et qu'il ne mérite pas l'estime de ses semblables.
Strana 215 - ... moyen préféré n'avait aucun titre à cette préférence. Prétendre que ce cas ne peut jamais se présenter, c'est contredire l'expérience du genre humain. Assurément un homme qui a une guinée à payer, peut en posséder deux cents d'une égale valeur pour celui qui donne et pour celui qui reçoit, et toutes également propres à la fin qu'il s'agit d'atteindre. Dire qu'en pareil cas le créancier ne pourrait payer son débiteur, serait une prétention encore plus extravagante; et cependant...
Strana 216 - On dit que de plusieurs motifs opposés le plus fort prévaut toujours ; mais cette proposition ne peut être affirmée ou niée avec connaissance de cause tant qu'on ne sait pas distinctement ce qu'il faut entendre par le motif le plus fort. Or, je ne vois pas que ceux qui ont avancé cette proposition...
Strana 214 - Toute action délibérée doit-elle avoir un motif? La réponse à cette question dépend du sens qu'on attache au mot délibérée. Si , par action délibérée , nous entendons une action antérieurement à laquelle des motifs ont été comparés et pesés (et telle paraît être...

Bibliografické informácie