Étude sur la condition privée de la femme dans le droit ancien et moderne: et en particulier sur le sénatus-consulte Velléien

Predný obal
Durand et Pédone-Lauriel, 1867 - 563 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 407 - Or, les lois se maintiennent en crédit, non parce qu'elles sont justes, mais parce qu'elles sont lois. C'est le fondement mystique de leur autorité, elles n'en ont point d'autre...
Strana 52 - Pendant son enfance, une femme doit dépendre de son père ; pendant sa jeunesse, elle dépend de son mari ; son mari étant mort, de ses fils, si elle n'a pas de fils, des proches parents de son mari, ou à leur défaut de ceux de son père ; si elle n'a pas de parents paternels, du souverain ; une femme ne doit jamais se gouverner à sa guise.
Strana 56 - Arrosé de beurre liquide et gardant le silence, que le parent chargé de cet office, en s'approchant, pendant la nuit, d'une veuve ou d'une femme sans enfants, engendre un seul fils, mais jamais un second.
Strana 60 - Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C'est là le premier et le plus grand commandement. Et voici le second qui lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Strana 51 - Cehii-là seul est un homme parfait qui se compose de trois personnes réunies , savoir : sa femme , lui-même et son fils ; et les Brahmanes ont déclaré cette maxime : « Le mari ne fait qu'une même personne avec son épouse.
Strana 463 - Mais cette incapacité, si môme elle mérite ce nom, n'est pas inhérente au sexe : elle n'a point sa cause dans la nature physique ou morale de la femme, mais dans la puissance maritale, c'est-à-dire dans un fait extérieur et accidentel (1).
Strana 59 - Je prends aujourd'hui à témoin les cieux et la terre contre vous, que j'ai mis devant toi et la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction choisis donc la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité...
Strana 202 - Femme , dit-il, tu devrais toujours être velue de deuil et de haillons, n'offrant aux regards qu'une pénitente noyée dans les larmes et rachetant ainsi la faute d'avoir perdu le genre humain! Femme, tu es la porte du démon ! C'est toi qui as brisé les sceaux de l'arbre défendu , c'esl toi qui , la première , as violé la loi divine , toi qui as corrompu celui que Satan n'osait attaquer en face, toi enfin à cause de qui J.-C.
Strana 60 - ... 10 Vous comparaissez tous aujourd'hui devant l'Eternel, votre Dieu, les chefs de vos tribus, vos anciens, vos officiers, et tout homme d'Israël ; 11...
Strana 44 - Manou a donné en partage aux femmes l'amour de leur lit , de leur siège et de la parure , la concupiscence, la colère, les mauvais penchants, le désir de faire du mal , et la perversité.

Bibliografické informácie