Le Mercure de Gaillon

Predný obal
Nicétas Periaux
E. Cagniard, 1876 - 310 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana vi - Vau de la Reyne, dont les suites ne se firent pas longtemps attendre. Pendant tout le temps de sa grossesse, Anne d'Autriche n'avait cessé de penser à Rouen et à la chapelle de Notre-Dame-de-la-Paix, fondée à Sahurs. Le 23 avril 1638, elle avait envoyé par le P. Marie, jésuite, et le sieur de Saint-Martin, un des gardes du corps du roi, pour la placer à Sahurs, • Vne Image d'argent pesant 24 marcs auec « son pied d'estal et ornement, pour estre présentée auec lettres...
Strana x - ... admirables peintures qu'on y voyait en tous lieux ; son parc, ses jardins, sa chartreuse; la splendide fontaine de marbre dont la dota Venise, et d'autres fontaines qui ne le cédaient guère à la première ; ses chapelles, leurs autels, leurs trésors, leurs ornements, leurs reliquaires ; la riche bibliothèque qui, dans la suite, devait être donnée au chapitre de Rouen.
Strana xxxvii - Par lesquels ils les obligent de venir une fois l'an à leur cour, à la charge qu'ils les en feront convenablement setnondre , et qu'ils envoyerent au-devant d'eux un honorable convoy...
Strana iii - Harlay, archevêque de Rouen, et ensuite réunies sous un titre collectif, avec une table dont la suscription porte : « Fin de la Table du I er tome.
Strana xxxviii - Farcheuesquè de Rouen l'aye de moy : que si c'est de l'archeuesché, il la tienne du comte de Normandie, duquel il est archeuesque. Or ce sera là le seruice que l'archeuesque de Rouen me fera pour ledit fief : II viendra par chacun an à vne de mes cours, soit à Beauuais, soit à Paris, soit à Senlis, si ie le fais conuenablement semondre, si ce n'est qu'il aye excuse legitime. Or quand il viendra en ma cour, ie luy enuoyeray vn conuoy à Chaumont ou à Pont-Oyse. Il viendra aussi à mes pieds...
Strana xxxviii - ... l'honneur et exaltation de la saincte église de Rouen : comme aussi pour le regard des églises et autels qui sont au Vexin, desquels ledit archeuesque pourra monstrer la droicture de son église, ie lui accorde mon ayde , force , et conseil selon iustice. De plus, i'octroye et confirme la restitution par laquelle le comte Gautier, fils du comte Druon , a rendu à Maurilles, archeuesque de Rouen , et à^tous ses successeurs , tout ce qui appartient à l'archidiaconé du.
Strana xxxvii - Canonicus , et Rogerus de Constantiis et Vvibertus Canonici. Sicesseurs , et la leur donne en fief, afin qu'ils la tiennent de moy et de mes successeurs pour toûjours , pour l'honneur et exaltation de la saincte église de Rouen : comme aussi pour le regard des églises et autels qui sont au Vexin, desquels ledit archeuesque pourra monstrer la droicture de son église, ie lui accorde mon ayde , force , et conseil selon iustice. De...
Strana i - Leber, où il est catalogué sous le n° 5,550. 1 Le Mercure français, ou Suite de l'Histoire de la Paix, commençant à l'année 1605, par suite du Septenaire de Cayet.
Strana xviii - Métropolitaine, pour y célébrer pontificalement : ordonné qu'il lui serait signifié en personne, ou en son domicile et manoir archiépiscopal, qu'il aye à s'acquitter de sa charge, et se trouver au jour de tous les Saincts en l'église, pour y faire son Office, et que, pour l' advenir, il n'aye à prendre place ny au chœur ny au Chapitre, en aultre habit que celui de chanoine.

Bibliografické informácie