Mémoires de la Ligue: contenant les évenemens les plus remarquables depuis 1576, jusqu'à la paix accordée entre le roi de France & le roi d'Espagne, en 1598, Zväzok 5

Predný obal
Chez Arkstée & Merkus, 1758
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 489 - Il vaut mieux des pieds combattre En fendant l'air et le vent, Que se faire occire ou battre Pour n'avoir pris le devant. Qui a de l'honneur envie, Ne doit pourtant en mourir : Où il y va de la vie, II n'est que de bien courir.
Strana 520 - ... de ce Royaume, rougir de honte avec presque toute la Noblesse, la plus saine partie des Prelats et du Magistrat, voire les plus clairvoyants, qui font semblant d'avoir en horreur ce sainct et miraculeux changement2.
Strana 377 - Roy, et la matiere mise en deliberation, la cour, toutes les chambres assemblées, n'ayant, comme elle n'a jamais eu, autre intention que de maintenir la religion catholique, apostolique et romaine...
Strana 766 - Ne peut composer avec ceux qui auraient été vrais intrus ès bénéfices de ce royaume , sur les fruits mal prins par eux , ni les leur remettre pour le tout ou en partie au profit de sa chambre, ni au préjudice des églises ou personnes au profit desquelles tels fruits doivent être convertis.
Strana 579 - ... loisir de vous reposer, que ne fussiez passé en Flandres , où vous fistes ce beau marché avec le duc de Parme, qui depuis nous a cousté si cher, et qui vous a tellement ruyné d'honneur et de réputation, que je ne vois pas moyen de vous en pouvoir jamais relever.
Strana 767 - ... modo , et les collations qui s'en ensuivent , sont censées illicites et de nulle valeur, comme ressentant simonie, et ne tiennent, même au préjudice des résignants, encore que les collations eussent été faites par le légat a latere en vertu de ses facultés. Toutefois , celles faites par le pape même s'exceptent de cette règle et maxime. ART. 57. Le pape ni son légat ne peuvent dispenser les gradués des temps et cours de leurs études , ni autrement , pour les rendre capables de nominations...
Strana 286 - CAR tel eft notre plaifir ; en témoin de quoi nous avons fait mettre notre fcel à cefdites Préfentes. DONNÉ à Verfailles le premier jour du nuis de Février , l'an de grâce mil fept cent foixame-feize , & de notre règne le fécond. Signe'.
Strana 535 - Couronnes (i) , &C avez mis celle de France au plus offrant : ils en font des Livres à votre préjudice , où ils déchiffrent toutes vos actions : ils difent que vous avez des pratiques fourdes avec le Biarnois, & lui faites porter des paroles par Villeroy & Zamet , pour l'endormir, & lui faire entendre qu'êtes bon François, & ne ferez jamais Efpagnol , & que pouvez lui remettre Paris , & lui (i) C'eft que le Duc de Mayenne...
Strana 548 - Quoi poursuivi? tu l'as assassiné, canonisé l'assassinateur -. et fait des feux de joie de sa mort! Et tu vois maintenant combien cette mort t'a profité, car elle est cause qu'un autre est monté en sa place, bien plus vigilant, bien plus laborieux, bien plus guerrier, et qui saura bien te serrer de plus près, comme tu as, à ton dam*, déjà expérimenté...
Strana 582 - Paris a esté assiégé par un prince de religion différente , mais plus humain et débonnaire, plus hazardeux et prompt d'aller aux coups, que jamais ne fut Titus : davantage ce Titus ne vouloit rien innover en la religion des juifs; aussi ne...

Bibliografické informácie