La divinite de Jesus-Christ, demontree par M. Renan, ses erreurs, ses contradictions, ses aveux

Predný obal
Mayer, 1864 - 808 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 197 - En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas comprise.
Strana 689 - En vérité, en vérité, je vous le dis : Si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vousmêmes. 54 Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang, a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
Strana 202 - C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c'est ma chair que je donnerai pour la vie du monde.
Strana 361 - Et moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Strana 337 - Et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. « Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez...
Strana 188 - ... les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez , les bénis de mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde.
Strana 205 - Pour moi, je suis le bon pasteur; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent ; comme mon Père me connaît et que je connais mon Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.
Strana 199 - Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Strana 718 - Si quelqu'un vient à moi, et ne hait pas son père et sa mère , sa femme et ses enfants, ses frères et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
Strana 369 - Jésus prit du pain; et l'ayant béni , il le rompit , et le donna à ses disciples , en disant : Prenez et mangez ; ceci est mon corps, 27.

Bibliografické informácie