Obrázky na stránke
PDF
ePub

Carrinatis, ő hunc inopem vidistis Athena,
Nil preter gelidas aufa.conferre cicutas.

Dii majorum umbris tenuem , & fine pon-
dere terrain
Spirantesq; crocos, & in urna perpetuum ver;
Qui præceptorem sancti voluere parentis
Ese loco, metuens virge jam grandis Achilles'
Cantabat patriis in montibus : & cui non tuno
Eliceret rifom citharoe li canda magistri?
Sed Ruffum, atq; alios cedit fua quaq; juventus,
Ruffim , qui toties Ciceronem Allobroga dixit.
Quis gremio Enceladi,doctiq; Palamonis ad fert
Quantum grammaticus meruit labor? &ta.
men ex boc
Quodcunque eft (minus eft autem quàm rhes

toris ara) Discipuli custos premordet AccenonatusEt qui difpenfat, frangit sibi.cede Palamon Et patere inde aliquid decrescere ( non aliter,quã Institor hyberne tegetis , niveique cadurci) Dummodo non perent, media quod no&tis ah hors

Carrinas vint d'Athenes à Rome chercher la fortune , & Il n'y trouva que

la faim , & l'exil. Et vous, Sçavante Athenes , qui voyiés la pauvreté de Socrate , que luy donnâtes vous, sinon la ciguë, dont il perit?

Que les Dieux donnent aux ombres de nos Ancettres un tranquile repos sous la terre , que les fleurs parfument leurs tombeaux, qu'il y regne un printemps perpetuel, ayant voulu

que l'on eust pour un Precepteur au. tant de respect, que pour un Pere. Achylle, qui estoit léja grand, apprenoit à chanter sur les montagnes de Theffalie, ayant de la crainte & du respect. Mais aujourd'huy, qui estce, qui ne se moqueroit d'un Maistre, qui seroit comme Chyron ? Chaque Echolier ne donne plus que de la peine à Rufus , & à tous les autres, à Rufus, qui se croit plus habile que Ciceron, & qui le traite d'Allemand.

Y a-t-il quelqu'un, qui apporte à Encelade, & au Docte Palemon autant qu'ils le meritent ? Et de ce qui leur. eft envoyé, qui est beaucoup moindre que ce que l'on donne aux Rheteurs, le Gouverneur du Disciple en retient un morceau:; Eo le Thresorier, ou le Receveur s'en coupe aulli: une part.. Cher Palemon ! il faut ceder, il faut décompter

Les Marchands n'ont pas tout ce qu'ils demandent. Il faut bien qu'ils rabatent du prix, dont ils ont fait d'abord leur

quelque chose.

marchandise. C'eft beaucoup, que vous ne perdiez pas la peine que vous avés euë d'étre levé dans un temps, où il n'y avoit pas encore un Artisan à son ouvrage, & d'avoir cité exposé à la fumée d'autant de lampes que vous aviés de Disciples, dont les Horaces & les Virgiles efoient pleins de crasse, & tout noirs.

D'ailleurs, il sera aussi rare, que vous soyés payé, sans demander vostre recompense devant le Tribun, & sans avoir un Procés au lieu de vostre salaire.

Cependant, injustes Patens! demandés des Precepteurs , qui parlent bien, qui fçachent l'Histoire, qui ayent leu tous les Auteurs, qui les ayent retenus par ceur, si bien que lors que vous irés aux Bains, ou en quelque autre endroit, ils puisient vous dire, si vous le voulés, le nom de la Nourrice d'Anchise, le Nom & le Pays de la Belle-mcre d'Archemore combien Aceste a velcu d'années, & combien de bouteilles de vin il donna en Sicile à Ænės & aux Troyens. · Exigés d'eux qu'ils forment les meurs de yos enfans, com ne on forme une Statuë de cire. Ordonnés-leur de veiller inceffainment sur leur conduite, de les empescher de tomber dans les defordres de la Jeunesse, d'observer leurs mains , & leurs

yeux ,

de

prendre garde à tout. Ce qui n'est pas sans doute,

Sedisti

Sedisti, qua nemo faber, qua nemo sedebat,

Qui docet obliquo lanam deducere ferro: Dummodò non pereat totidem olfeciffe lucera

[ocr errors]

Quot ftabant pueri, cum totus decolor effét Flaccus, & harerst nigro fuligo Maroni. Rará tamen merces, que cognitione Tribuni Nonegeat. fed vos favas imponite leges, Ut preceptori verborum regula constet ; Ut legas historias, anthores noverit omnes Tanquam ungues, digitofque fuos, ut forte ro

gatus Dum petit antthermas aut Phæbi balnea, dicat Nutricem Anchifa, nomen, patriamque xoverse Anchemoli, dicas quot Aceftes vixerit annos,

Quot Siculms Phrygibus vini donaverit urnas. Exigite, ut mores toneros con pollice ducat , Utfi quis cera vultum facit : exigite, ut fit

X

Et pater ipsius cælus , nc turpia ludunt,
Ne faciant vicibus. non eftleve tot puerorum
Observare manus, oculosque in fine tremen-

tes.

Hec, inquit, cures, & cum se verterit annus, Accipe viłtori populus quod poftulat aurum.

Finis feptima Satyrdo

:

« PredošláPokračovať »