Obrázky na stránke
PDF
ePub

dages les plus rudes, Mais quelle beauté, quelle jeunesse trouvoit Hyppia dans son Athlete ? Que voyoit-elle en luy qui la touchaft jusques à n'avoir point de honte d'estre sa femme. Ludius n'estoit plus ieune, il avoit un bras rompu , il avoit mille deffauts au visage , il l'avoir tout gasté & tout meurtri de coups & du casque qu'il portoit. Il avoit sous le nez une grosse enflure , & de ses yeux tout rouges couloit continuellement une humeur maligne. Mais il estoit Gladiateur. Il est aux yeux d Hippia plus beau qu'un Hyacinthe. Voilà ce qu'elle prefera à fon honneur , à sa patrie , & à ses enfans. Voilà ce qui luy fut

que

son cellé d'estre Gladiateur , il eut commencé de luy estre aufli desagreable que luy.

Il semble que tu es surpris de ce qui est arrivé dans cette maison particuliere , & de ce qu'Hippia a fait : Mais confidere les rivaux de la puissance des Dieux , & apprens ce que l'Empereur Claude a souffert.

Messaline le voyant afsoupy d'un sommeil profond, preferant un lit mal propre à celuy de l'Empereur , se couvrant d'une

cappe pour ne paroistre point ce qu'elle estoit , & n'ayant qu’unefille à fa fuite, alloit courir dans Rome. Elle cach oit les cheveux noirs sous une coiffure blonde. Elle entroir dans les lieux les plus infames, & là lous le nom de Lycisca dont elle

plus cher

que salæur &

niary. S'ileuft

[ocr errors]

ceux que

avoit loüé la Chambre , estant parée, le sein découvert , elle abandonnoit aux yeux de tout le monde le ventre dont tu es sorty , genereux Britannicus. Elle recevoit avec des caresses la débauche

у attiroit , & leur demandoit le prix de la prostitution. Quand lc maistre de cet horrible commerce fermoit sa maison, elle ne s'en retiroir qu'à regret, & nc l'abandonnoit que la derniere. Il n'y avoit iamais pour elle assez de débauche ; elle en defiroit tolliours plus qu'elle n'avoit pû en prendre, & fortpit plûtoft lalle de ses excez, que satisfaire des plaisirs qu'elle avoit eus. Elle retournoit toute palle au lit de l'Empereur , & n'avoit pas de honte d'y rapporter les odeurs du lieu infame où elle avoit passé la plus grande partie de la nuit, à la lueur des lampes.

Parleray. ie des enchantemens & des philtres ou du poison dont elles se servent , ou qu'elles font boire aux enfans du premier lit de leurs maris ? Quand elles sont entraînées par le penchant de leur sexe, il n'y a rien qu'elles n'entreprennent , & l'amour n'est qu'une faure legere, à l'égard des autres excés où el. les felaissent emporter.

Mais Cesennia est une tres-honnefte femine. Son mary eft cres-content d'elle. Il a sujet d'en dire du bien. Elle luy a donné mille Lefterces. Au reste il ne le met gueres en peinc

G

Aufa Palatino tegetem preferre cubili , Sumere noéturnos meretrix Augusta cucullos, Linquebat comite ancilla non amplius una;

Et nigrum flavo crinem abscondente galero , Intravit calidum veteri centone lupanar, Et cellam vacnam , atque fuam. tunc nnda

papillis Conftitit auratis, titulum mentita Lycisce, Oftenditque tuum,gonerose Britannice ventrem. Excepit blanda intrantes, atque ara poposcit! Mox lenone suas jam dimittente puellas , Tristis abit. Sed quod potuit , tamen ultima cellă Clausit adhuc ardens rigida tentigine vulva, Er lajfata viris, necdum satiara recellit, Obscurisque genis turpis, fumoque lucerna Feeda lupanaris tulit ad pulvinar odorem. Hipomanes, carmenque loquar cotumque ver

nenum ,

Privignoque datum ? faciunt graviora coacte Imperio fexus , minimimque libidine

peccant. Optima, fed quare Cesennia tefte marito ?

N

Bis quingent a dedit, tanti vocat ille pudicam. Nec Veneris pharetris mater eft, ant lampade

ferver: Inde faces ardent , veniunt à dote sagittæ.

Libertas emitur : coram licet innuat, atque

Refcribat, vidua eft locuples, quæ nupfit avaro. Cur desiderio Ribule Sertorius ardet?

Si verum excutias, Facics non, uxor amatur.

Tresruge subeant, secuti s arida laxet,
Fiant obfcuri dentes, oculique

minores :
Collige farcinulas , dicet libertus , & exi:
I am gravis es nobis, & fæpe emungeris, exi
Ocius,& propera , ficco venit altera naso.
Intere a calet, a regnat, pofcitque maritum
Paftares, a ovem Çanusinam, ulmosque F42

ternas.

wantulum is hoc à puerós o fines a ergaftula

,ny

fielle luy est fidelle ou non. Les fleches , où lc Aambeau de l'amour, ne l'ont ny blessé, brâlé. Mille resterces de dot , ont esté les fleches , & le flambeau, dont il a esté atteint. Elle a acheté la liberté à ce prix. Elle peut en sa presence écrire à les Amants. Elle peut les recevoir chés elle. En un mot, ayant épouse un avare, qui n'aime que l'argent, elle est auffi libre, que si elle estoic veuve. Mais pourquoy

Sertorius brûle-t-il d'amour pour Bibula? Si vous en penetrés bien la verité, ce n'est pas qu'elle soit honneste; mais il l'aime , parce qu'elle est belle ; si elle avoit seulement deux ou trois rides, une peau un peu plus seche, les dents moins blanches, des yeux plus petits, un affranchy luy diroit biencost : ployez vostre bagage, & fortez d'icy. Vous ne nous plaisés plus. Sortez au plû roft. Vous avez un nés le plus incommode du monde. Il est temps d'en choisir une, qui n'ait pas toûjours à la main son mouchoir. Mais pendant qu'elle a de l'éclat, elle

peut tour. Il n'y a rien qu'elle ne demande, tantoft des troupeaux, tantoft des laines les plus precieuses de la Poüille, cantoft des vignes Tur les costes de Falerne. Mais c'est

peu

de chose. Elle veut avoir des esclaves, & en grand nombre ; & ce qui n'est point à la mailon, ce qu'elle voit dans le voisinage, est précisément ce qu'il faut que

son

mary luy ache

« PredošláPokračovať »