Obrázky na stránke
PDF

r6 Iuvruarrè Sarviu. II. Агат: itafabridem: Felicia tempera , que te Moriba: epponunt. babeat jam Roma pudo

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]

tous les autres, vous rendiez la vigueur â eelles qui puniffent де mort les hommes qui fe plongent dans des vices abominables 2 Vous trouverez que-nous fommes innocentes , ii vous coniiderez ce que vous faites vous autres hommes; mais le nombre des coupables les metà couvert des fuppliœs, ils compofeìoient des Bataillon: entiers ‚ ou plûtoû des armées pour défendre leurs vices , caril y a beaucoup d’intelligence 8C'd’accord enrte ces eifeminez. Noûte fexe n’eû pointca~ pable de ces exemples deteûables , dont on accufe le voûte ; Tatdia б: Cluvia, Flora б: Catulla ,iles plus fameufes abandonnées de nos jours, ne fçavent point oe que e’eû que vos carrelfes :mais parmy vous, Гоп fçait qu’Hippon tient la place de femme 8: de mary,8c la âleur qui ternir fon vifage, eû une marque e fes doubles débauches. Voyezvous beaucou де femmes qui entreprennent fur vos emp ois , donnons-nous nos foins, 86 поз veilles ai l'e'tude du Droit, le Bateau

[ocr errors]
[graphic][ocr errors][ocr errors]

que quel-ques»unes ont fait le mellier des Gladiateurs ; mais par une mollelfe honteufe prefque tous les hommes affectent nos occupations : vous travaillez д lìler la laine , vous avez des corbeilles ‚ ей vous confervez les

elotons: vous elles plus fçavans que Peneгоре ‚ д tirer clelicatement le filet де 13 Чаеnoüille pour en grollir le fufeau : vous le faites tourner avec plus де grace qu’Arachne mefme ; enfin vous elles capables d’en donner des leçons д ces vieilles courtifanes , qui font reduites д gaigner leur vie д filer fur un banc д l’entrée де leurs maifons.

On fçair pour quelles conliderations Hiller inllitua par rellament un afftanchy fon heritier univerfel. L’on (сад! encore quelle fur la caufe de fes libetalirez, envers fa femme, celle qui fouffre fans plainte qu'un fecond partage avec elle les carelfede fon шагу, ellablit Puiffamment fa fortune. Femmes foyez> fecrettes, ôealors les perles , les bracelets 8: les coliers feront la tecompenfe 8: 1е prix де vollre patience. Aptes cela ils ofent encore ~porter cotttre nous des jugemens fevcres; 8: leur cenfurc attaque avec injullice les femmes plus pures 8: plus innocentes que les colombes, tandis qu’elle épargne les hommes plus noirs 8: plus infames que des corbeaux.

Les Stoïciens confus dentendre leurs ve«,

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

S i widens? aero,” domini multim te ena I _ 9

« PredošláPokračovať »