Obrázky na stránke
PDF

‘и Il. Sarvar nl I\.iv1!N.u..`Y fomme des heures cntieres à fe batboiiiller de palte peftrie dans du laici: d’afncIl`e pour fe tenir le teint frais', curioiité honteufe qui ‘Гей jarnaistombée en l'e{`prit de cette voluptueufe Princeile des Ailyriens Semiramis, ny de Clcopatre mefme qui eut tant de douleurde la perte dela bataille d’A6tium.

Mais retournons â nos Sacriñcateurs de Cybele, la pudeur eli bannie de leurs cntretiens, les Loix de Vhonnelleté Ine font point connuës parmi eux, non pas mefme pendant le repas.Les plus honteufes pratiques des facriiices de la mere des Dieux у ibnt receuës , & la liberté y eil toufe entiere pout les paroles qu’ils prononcent avec des tons de voix begayans Se impudiques. Celuy qui preiide à ces myl’teres,poil`edc': comme une furie , ayant blanchi dans ces exercices abominables, eil un tare exemple de gourmandife , ôc capable de tenir le premier rang parmy les plus celebres débauchés : Mais puifqu’ils s’abandonnent à des ptoilltutions ii honteufes, pour­quoy ai l’imitation des Preflres de Cybele, ne fe coupent­ils point ваш? _

Un homme illullre par fa' naiifance дед: effrontement donné en mariage â. un trompette, ,ila obfcrvé les ceremonies cles nopces, il a apporté la dot à fon nouveau mary. Le Contraéta eilé iigne':l’ona fait les

accla

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

contracte avec un efelave qu’il- aime , je fuis un defes plus intimes,&il m’a choifi poureiire

[ocr errors]

d’un tel lan age. Souffre feulernent , fouffre que cecy ЕЩЁ, fçache que le temps öcl'cxem« ple rendront permis ce qui ne fe pratique maintenant qu’en ferret; 8c rnefmc un jour viendra-V que ces abominables alliances feront des eve

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]
« PredošláPokračovať »