Obrázky na stránke
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

' cle , fans mefme excepter celuy qui donnoit

un fi grand divettilfement.

Qu’il y ait cles ames qui fublillent apres la mort, des Royaumes fouterrains , un Stix, un Nautonnier, une barque qui palle les motta. au delà du fleuve , c’ell ce que Гоп пе croit plus. Il nîya que les enfans qui s’en laiffent efl`tayer.Mais â peine entrent­ils dansle mon, de Чан; prennent tout cela pour des contes ,~ mais pour vous croyez que ce font des veriItez, lailfez les penfees des impies 8€ confulf tez feulemenr la cteance des Decies' , des Scipions, des Fabrices, des Camilles 8€ de cette legion entiere égorgée pour llionneur de cét Empire à Cremera, de tant de braves qui решен‘ à Cannes , de enfinde toutes ces belles ames qui au prix de leur fang ont acquis de la gloire à leur patrie: Clllelle horreur â ces grands hommes lors qu’ils voyoient s’apto~ cher auprés d`eux une de ces ombres malheureufes, qui ‘под: parmi les defordtes d’aujourrlhuy. Ils voudroient pouvoir fe purifier, fr il y avoit en ces lieux du feu, de l’eau 85 des branches де laurier. Helas pourquoy ne

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PredošláPokračovať »