Obrázky na stránke
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

55 III. Sarvnr un ]uvnu.u..`

que d’être fubjetâfouifrir les mépris,ôcles railleries. Cette place пей pas pour vous , dit-on ai un homme mal-vefiu. Ne pretendes pas d’être aflis parmy les Chevaliers, puifquc vous n’avez pas les biens preferits par la loy , pour tenir ce rang. Ces places font pour les enfans des affranchis, pour des gens qui n’ont aucune riailfance pour des joiieurs Sc T rompettes , des Gladiateurs. Il apleua Othon de l’ordonncr parla Loy qui a eliabli l’honneur dans les ri» cheifes.

UnPere dans le choix d’un gendre,prefere t’il la vertu ai la fortune , Se ne refufe­t-il pas celuy qui n’a pas tant de bien , que fa fille г (Llei exemple avons- nous qu’un pauvre ait eůé iußitue' herltier par Teůament, quel juge s’eû jamais fervy de fon confeil , Peuples qui саду; âtes autrefois de vous affranchir де 1а tyrannie des Riches, vous deviés deflors vous en feparer pour jamais. Celuy dont la vertu ей captive fous les rigueurs de la neccflité, ne peut prefque s’elever. Mais dans Rome principalement il faut qu’il faire de grands efforts , car un miferable logement , le fervice mal-a droit де quelque efclave affamé , un repas fort maigre , ne laiílent pas de leur couter beaucoup, б: де les epuifer `bientoilz, on ne peut plus fans honte fe fervir де vafes де terre Quiconque neanmoins fçait fe retirer de Rome ‚ öc vivre âV la Campagne., ou il fe contente diurne table

[merged small][ocr errors][ocr errors]

Hand facile cmcrgunc, quorum virtutibul obo_ stat Res gngusta domi. sea' Ram-e durior isli:

C omtm: magna hosÿitium mtsèrabilç, magna Sar-yann” vannes, é* frugí cœnhla magna.

fictsilcón; coma” puder, quodturpe Mega-vit

.Tran/latin subite ad Masses, mcnjkmqne Sat-j lac/lac”,- - x .

« PredošláPokračovať »