Obrázky na stránke
PDF
[ocr errors]

' Et

\

[ocr errors][graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

IX. SATYRB nt Invert At. Gaulois, qui ne pouvoir fervir au plus que pour confetver mes meilleurs, 8: avec cela de l’argent; mais du plus leger , 8c dela moindre valeur. Toute la vie des hommes dépend du deflin. Celt luy (cul , qui étend fon pouvoir jufques fur l'ufage des plaifirs. Si les Afltes ne vous aident , tout ce que pouvés avoir ne vous fervira de rien , quand mefmes on vous connoiftroit le plus grand merite du monde, que Virton vous envoyeroit inceffamment des billets pleins de témoignages d'amitié , pour entrer en quelque commerce avec vous. Car , aujourcïhuy dans Rome , comme dans la Grece il n’y a rien de plus commun.

Mais y a­t il une chofe plus étrange, qu’un Amant avare ‚ qui ne donne rien que par com» pte г

Ie vous ay donné cela , dit-il, de plus vous

avés encore receu ce prefent. De plus ,-il y en a beaucoup , dont ie ne puis me fouvenir.. Bien qu-’il brûle d’amour,- il ne laifle pas de

compter exactement. Il prend` des iertons,I il fuppute', il trouve àfotce de calculer cinq fe..

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

sfattacher а, vous, fi dans 1-’ardeur de „е“ Аа ij

142.

[ocr errors]
« PredošláPokračovať »