Histoire des églises réformées de Pons, Gemozac et Mortagne, en Saintonge

Predný obal
de l'impr. A. Castillon, 1841 - 80 strán (strany)
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Obsah

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 61 - ... chandelle de rosine. Nonobstant toutes ces choses, Dieu favorisa si bien nostre affaire que combien que nos assemblées fussent le plus souvent à plein minuit et que nos ennemis nous entendoyent souvent passer par la rue, si est-ce que Dieu leur tenoit la bride serrée en telle sorte que nous fusmes conservez sous sa protection et...
Strana 57 - Dieu plus de trente-huit pasteurs, mais tous chargés de tant de bourgs et paroisses que quand nous en aurions encore cinquante, à peine pourrions-nous satisfaire à la moitié des charges qui s'y présentent. Au moyen de quoi, suivant vostre conseil , avons envoyé quelques jeunes gens à Genève, pour se préparer au ministère, et dès à présent y envoyons les présents porteurs, desquels pourrez mieux entendre les grâces et la prospérité que Dieu nous fait voir en ces lieux. A raison de...
Strana 43 - Aussitôt que le gentilhomme l'eut reconnu, il leva les mains au ciel, et rendit grâces à Dieu de ce qu'il lui envoyait son serviteur dans la situation critique où il se trouvait. Il conduisit Léopard dans un petit bois qui joignait sa maison, lui découvrit toute l'angoisse de son âme, et lui demanda ses conseils et ses directions. Léopard ne...
Strana 210 - ... qui leur eschappa et sortit des prisons par un moyen admirable : car pour se donner garde de luy, ils avoyent mis un certain personnage sur les degrez d'une aviz près des prisons, pour escouter s'il se feroit quelque brisure : aussi on avoit...
Strana 58 - ... mais nous ne pouvons satisfaire à tous , et même de tels personnages qu'on désire aujourd'hui , savoir : et pour satisfaire aux doctes et indoctes. Au reste, l'œuvre de Dieu s'opère admirablement par de-çà et nous recommandons toujours à vos prières , suppliant le Seigneur qu'il lui plaise vous comprendre à sa gloire éternellement. De Xaintes, ce 12 juin 1561. En la ville de Coignac sont gens de bonnes lectures et qui s'arrêtent bien souvent à l'homme, pourquoi il vous plaira, sachant...
Strana 164 - Il ne s'y trouva point; la dame, qui cotnmen — « cait à se lever, se présenta et dit que son enfant était « baptisé par ces Messieurs. Le curé fit sa déclaration au « greffe, et en conséquence le procureur fiscal envoya « dire au sieur Syntier de porter son enfant à l'église. Le « lendemain le sieur Syntier opposa au curé une lettre de « M. l'évêque. Elle était du 18 novembre 1754, conçue en « ces termes : J'ai des raisons essentielle.*, Monsieur , « pour souhaiter que l'on...
Strana 210 - Xaintes : pour ceste cause, estant en la court de l'Evesché, il estoit encore enfermé, mais Dieu voulut qu'il trouva une porte ouverte qui se rendoit au jardin auquel il entra, et se trouvant de rechef enfermé de certaines murailles bien hautes, il apperceut à la clarté de la lune un certain poirier qui estoit assez près de ladite muraille, et estant monté audit poirier, il apperceut par le dehors de ladite muraille un fumier sur lequel il pouvait assez aisément sauter. Quoy voyant, il s'en...
Strana 22 - Xaintes, je prins la hardiesse (combien que les jours fussent périlleux en ce temps là) d'aller remonstrer à six des principaux Juges et Magistrats de ceste ville de Xaintes, qu'ils avoyent emprisonné un Prophète ou Ange de Dieu, envoyé pour annoncer sa Parole et jugement de condamnation aux hommes sur le dernier temps, leur asseurant qu'il y avoit onze ans que je...
Strana 156 - Car les corps des animaux, dont le sang est porté par le grand-prêtre dans le sanctuaire, sont brûlés hors du camp. C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a subi la mort hors de la porte.
Strana 66 - ... les enfans estoyent tellement enseignez que mesme il n'y avoit plus de geste puérile, ains une constance virile. Ces choses avoyent si bien profité...

Bibliografické informácie