Œuvres

Predný obal
 

Čo hovoria ostatní - Napísať recenziu

Na obvyklých miestach sme nenašli žiadne recenzie.

Zvolené strany

Iné vydania - Zobraziť všetky

Časté výrazy a frázy

Populárne pasáže

Strana 90 - ... avait laissés, et dont nous avons vu l'indigne conduite envers leur belle-sœur, l'un, Henri, gouvernait les duchés pendant la minorité du jeune Hermann, fils de Louis ; l'autre, Conrad, se livrait sans frein aux violences que pouvaient lui suggérer toutes les passions de la jeunesse. En 1232, à l'occasion d'une pénitence infligée par l'archevêque de Mayence à l'abbé de Reinhartsbrunn, protégé naturel de la maison de Thuringe, le landgrave Conrad fut tellement irrité contre le prélat,...
Strana 379 - Juda, ayant ouï de sa propre bouche qu'il falloit rendre à Dieu ce qui est à Dieu , et à César ce qui est à César...
Strana 153 - ... reçut son dernier soupir. Après quoi elle revêtit l'habit du Tiers-Ordre de Saint-François, qu'elle tenait depuis longtemps enfermé dans sa cassette, et tout prêt pour le premier moment de son veuvage. Elle fit un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, pour l'âme de son époux, et y offrit à son intention la couronne de pierreries qu'elle avait portée le jour de ses noces. Elle passa le reste de sa vie dans la pratique de toutes les vertus, servant tous les jours trente pauvres...
Strana 384 - Pentecôte la décision finale , toutes choses restant en état. Cet état n'était rien moins que consolant pour Anselme, qui retourna à Cantorbéry pour y voir infliger les plus odieux traitements aux vassaux de son église et pour entendre maudire sa résistance par ces malheureuses victimes...
Strana 425 - Le roi saisit aussitôt et employa à son profit tous les revenus du siège de Cantorbéry, et renouvela par écrit à Anselme la défense de rentrer dans le royaume jusqu'à ce qu'il eût promis d'observer les anciennes coutumes. Ce nouvel exil du primat fut le signal d'un nouveau débordement de maux en Angleterre. Les rapines, les sacrilèges, l'oppression des pauvres par les barons, la violation des asiles, le rapt...
Strana 101 - Tout-Puissant , par celle des bienheureux apôtres Pierre et Paul , et par la sienne , à Henri de Bourbon , roi de France , absolution des censures ecclésiastiques , encourues pour cause d'hérésie.
Strana 424 - Encouragé par leur silence, Guillaume finit en s'écriant : « Quoi qu'on en dise, je veux que tous les assistants sachent < bien que monseigneur le roi des Anglais ne consentira jamais • à perdre les investitures, dû l- il lui en coûter son royaume.
Strana 361 - Baiocend à la brutale ardeur de ses extorsions ', avait toute la confiance du jeune roi, et le guidait dans ses rapines. Dès qu'il mourait un prélat, les agents du fisc royal se précipitaient sur le diocèse ou sur l'abbaye qui vaquait , s'en constituaient les administrateurs souverains, bouleversaient l'ordre et la discipline , réduisaient les moines à la condition de salariés, et entassaient dans les coffres de leur maître tous les revenus des biens que la piété des anciens rois avait...
Strana 47 - Qui est celui d'entre vous qui, ayant un serviteur occupé à labourer ou à paître les troupeaux , lui dise aussitôt qu'il est revenu des champs : Allez vous mettre à table? 8. Ne lui dit-il pas au contraire : Préparez-moi à souper, ceignezvous , et me servez jusqu'à ce que j'aie mangé et...
Strana 416 - Et après lui avoir cité la résistance de saint Ambroise à l'empereur, il ajoutait : « La sainte Eglise romaine a vigoureusement résisté, en la personne de nos prédécesseurs, à l'usurpation royale et à cette abominable investiture, malgré les cruelles persécutions des tyrans : et nous avons confiance dans le Seigneur que Pierre ne perdra pas sa force en notre personne... Ne croyez pas que vous affaiblirez votre puissance en renonçant à cette usurpation profane. Tout au contraire, votre...

Bibliografické informácie